We care about football

Histoire de l'UEFA, débuts et essor

Histoire de l'UEFA, débuts et essor
Ebbe Schwartz, président de l'UEFA, remet la Coupe des clubs champions au Real Madrid en 1960 ©UEFA.com

News

L'Union des associations européennes de football (UEFA) a été fondée à Bâle (Suisse) le 15 juin 1954. Depuis cette date, l'instance dirigeante du football européen –une des six confédérations continentales de l'instance dirigeante du football mondial la FIFA, est devenue la pierre angulaire du football en Europe. Elle agit au nom des associations nationales de football d'Europe et travaille étroitement en collaboration avec ces dernières et d'autres parties prenantes pour le football. L’objectif est de promouvoir le football et de renforcer sa position en tant que sport le plus populaire dans le monde.

La période précédant la Coupe du Monde 1954 en Suisse, lors de la commémoration par la FIFA de son 50e anniversaire, a été cruciale pour la fondation de l’instance européenne du football européen. Au début des années 1950, un certain nombre de dirigeants visionnaires, dont l'ancien secrétaire et président de la Fédération italienne de football, le Dr Ottorino Barassi, et ses homologues au sein de la Fédération française de football et l'Association belge de football, Henri Delaunay et José Crahay, ont concrétisé l'idée de former un bloc européen unifié. Ce mouvement s'est accéléré après que la FIFA a approuvé les bases juridiques de la création de confédérations continentales de football en 1953.

Il était clair, au début des années 1950, qu’outre l’instance dirigeante du football mondiale, des organisations autorités continentales étaient également nécessaires pour superviser et gérer la croissance constante du football. Les discussions ont finalement abouti à la convocation d'une réunion officielle le 15 juin 1954 à Bâle et à la fondation officielle de l'UEFA. Les premiers statuts de l'organisation ont été approuvés lors du premier Congrès de l'UEFA, à Vienne, le 2 mars 1955. À partir de cette date, l'UEFA a joué un rôle déterminant lors de chaque étape décisive franchie par le football européen. Les premières figures de proue ont été Ebbe Schwartz (Danemark), qui est devenu président de l'UEFA le 22 juin 1954, et Henri Delaunay, qui a été le premier secrétaire général de l'UEFA et qui a exercé cette fonction de la réunion officielle de fondation jusqu'au 9 novembre 1955. Son fils Pierre Delaunay (France), lui a succédé, d’abord à titre intérimaire, puis officiellement le 8 juin 1956.

La Coupe des clubs champions européens de l'UEFA, la compétition phare du football interclubs en Europe ouverte aux champions nationaux, a été créée en avril 1955. Une nouvelle compétition européenne pour les équipes nationales, le Championnat d'Europe des Nations, a été introduite en 1958, après deux années de gestation. En 1956, l'UEFA a pris la relève de la FIFA en 1956 pour l’organisation du Tournoi international de la jeunesse, une compétition qui se disputait depuis 1948.

Ces premières étapes de l'UEFA ont été suivies d'une phase d'expansion à la fin des années 1950 et au début des années 1960. Au début, le Comité exécutif de l'UEFA était le seul organe de décision de l’UEFA, mais des commissions spécialisées supplémentaires ont été progressivement créées pour traiter les différents aspects du jeu, et le champ d’activité de l'UEFA a continué de s’élargir. Les personnes les plus importantes durant cette période ont été le Président de l'UEFA, Ebbe Schwartz (jusqu'en avril 1962), et son successeur Gustav Wiederkehr (Suisse). Par ailleurs, le 1er avril 1960, Hans Bangerter (Suisse) a succédé à Pierre Delaunay en tant que secrétaire général, un poste qu'il occupa pendant près de trois décennies.

Dans le même temps, le nombre de compétitions augmentait. La Coupe des vainqueurs de coupe européenne, ouverte aux vainqueurs de coupes nationales, a été organisée pour la première fois en 1960/61, et la première Coupe européenne / sud-américaine, mettant aux prises le champion d'Europe et celui d'Amérique du Sud, a eu lieu en 1960.

Les tâches et le rôle de l'UEFA se sont rapidement développés dans les années 1960. Outre la mise en place de nombreuses commissions d'experts, l'UEFA s'est diversifiée en promouvant un dialogue constant et une recherche permanente de l'amélioration du jeu européen. Des cours réguliers de formation pour les entraîneurs et les arbitres ont été introduits, et des conférences ont été organisées à l’intention des secrétaires généraux et des présidents des associations nationales. Des accords plus détaillés avec les médias et les organismes de diffusion sont devenus indispensables, en particulier concernant la réglementation de la retransmission des matches de football.

En 1968, le Championnat d'Europe des Nations est devenu le Championnat d'Europe de l'UEFA. L’accent a été de plus en plus mis sur le développement des jeunes joueurs, ce qui a abouti au lancement d’une compétition pour équipes nationales des M23.

Dans les années 1970, le football connaissant un engouement important auprès du grand public, l'UEFA a suivi cette évolution. La Coupe des villes de foire, créée en 1955, a été rebaptisée Coupe UEFA en 1971 et placée sous le contrôle de l’UEFA. La Super Coupe de l'UEFA, opposant le vainqueur de la Coupe des clubs champions au vainqueur de la Coupe des vainqueurs de coupe a été lancée en 1973. Trois ans plus tard, la formule des moins de 21 ans a remplacé celle des moins de 23 ans et, en 1977, le nombre de participants au Championnat d'Europe de football de l'UEFA a doublé, passant de quatre à huit en vue de la phase finale 1980 en Italie.

Sur le plan administratif, des décisions importantes ont également été prises. Des recommandations contraignantes ont été émises sur le maintien de l'ordre dans les stades (1976). Par ailleurs, les instances disciplinaires (l'Instance de contrôle et de discipline et l'Instance d'appel) ont été séparées du reste de l'Administration de l'UEFA, et le statut indépendant de ces organes garanti (1972). Des règlements standard ont été adoptés pour toutes les compétitions interclubs de l’UEFA (1972), et des subventions ont été versées pour la première fois aux clubs accusant un déficit après leur élimination précoce dans les compétitions interclubs (1971). Le président de l'UEFA Gustav Wiederkehr est décédé subitement le 7 juillet 1972. L’Italien Artemio Franchi lui succède le 15 mars 1973.

Au début des années 1980, le Tournoi international des jeunes se transformait en deux compétitions distinctes (M18 et M16). Le football féminin forgeait également sa propre identité : la première compétition féminine était lancée en 1982. Hors des terrains, l'UEFA n'a pas été moins active. Suite à la catastrophe du Heysel en Belgique en 1985, elle a mis l’accent sur l'amélioration de la sécurité lors des matches de football. Des exigences strictes en matière de sécurité et la directive selon laquelle seules des places assises doivent être proposées lors des matches de l’UEFA ont été introduites. L’UEFA a apporté une contribution clé dans le développement d'enceintes modernes et de salles polyvalentes dans lesquelles supporters peuvent regarder les matches de football dans le confort et la sécurité. Après le décès d'Artemio Franchi, en 1983, dans un accident de voiture en Italie, le Français Jacques Georges prend sa succession pour le reste des années 1980, une période marquée par des changements importants au sein du football européen et par des défis auxquels l'UEFA devait répondre.

Mis à jour le: 13/02/17 21.40HEC