Kopa, une légende s'est éteinte

L'attaquant français Raymond Kopa, triple vainqueur de la C1 avec le Real Madrid et lauréat du Prix du Président de l'UEFA en 2011, s'est éteint à l'âge de 85 ans.

Raymond Kopa, l'attaquant français ayant participé aux quatre premières finales de la Coupe des clubs champions européens (dont trois triomphes avec le Real Madrid), s'est éteint à l'âge de 85 ans.

Innombrables réactions au décès de Kopa

Meneur de jeu de renom et buteur prolifique, Kopa s'inclinait en finale avec le Stade de Reims lors de la première édition de la compétition en 1956 avant de rejoindre le Real Madrid, remportant les éditions 1957, 1958 et 1959 de la compétition de clubs phare en Europe, ainsi que deux titres de champion. Il aidait également la France à atteindre les demi-finales de la Coupe du Monde de la FIFA en 1958, l'année où il recevait le Ballon d'Or. Retraité, le premier footballeur français à recevoir la Légion d'Honneur, en novembre 1970.

Il recevait le Prix du Président de l'UEFA en 2010 pour ses grands succès, son excellence professionnelle et ses qualités humaines.

"Raymond Kopa était une icône du football français et une authentique légende du football européen", a déclaré le président de l'UEFA Aleksander Čeferin. " C'était un grand meneur de jeu et un buteur qui a inscrit des réalisations importantes avec le Real Madrid qui a remporté trois fois d'affilée la coupe des clubs champions européens dans les années 1950."

"En 2010, il a reçu le prix du Président de l'UEFA pour sa contribution remarquable au football, sur et en dehors de la pelouse."

 "Je souhaite transmettre ma plus profonde sympathie à sa famille, à la Fédération française de football, à l'Angers SCO, au Stade de Reims et au Real Madrid."

Raymond Kopa avec le Prix du Président de l'UEFA
Raymond Kopa avec le Prix du Président de l'UEFA©AFP

Né à Nœux-les-Mines dans une famille d'immigrés polonais (le nom inscrit sur son acte de naissance, Kopaszewski, ayant été raccourci), Raymond Kopa commençait à travailler dans les mines de charbon locales avant de se faire remarquer lors de détections nationales et de parapher un contrat à Angers, qui le vendait à Reims en 1951. Il remportait deux titres de champion en Champagne et se qualifiait pour cette toute première C1.

"Reims avait une grande équipe, nous pratiquions un superbe jeu offensif, appelé football champagne, et nous étions populaires partout en France", expliquait-il. "Quand nous jouions à Paris, nous avions deux fois plus de supporters que les clubs parisiens. EN 1953, nous avons battu l'AC Milan 3-0 en finale de la Coupe latine (précurseur de la C1). Milan m'avait fait une offre, mais je voulais jouer pour le Real Madrid car c'était le meilleur club au monde."

Son passage au Bernabéu, entre 1956 et 1959, lui apportait tout ce dont il pouvait rêver. Il confiait : "Ce furent trois années fantastiques, nous avons gagné trois Coupes d'Europe, deux titres de champions d'Espagne et nous n'avons perdu qu'un match à domicile au cours de cette période ; malheureusement, c'était le seul match que nous ne devions pas perdre, un derby contre l'Atlético, une véritable honte."

Kopa retournait à Reims en 1959 et raccrochait les crampons en 1967, lançant la marque de vêtements de sport Kopa avant de prendre sa retraite en 1991, s'installant en Corse.