Le Belge Omar Rahou suspendu dix matches

Le joueur belge de futsal Omar Rahou a été suspendu dix matches, en club et en équipe nationale, pour un geste discriminatoire.

©UEFA.com

L'Instance de contrôle et de discipline de l'UEFA a suspendu Omar Rahou, international belge de futsal, pour les dix prochains matches de compétitions d'équipes nationales de l'UEFA et/ou de compétitions de clubs de l'UEFA pour une quenelle lors du Championnat d'Europe de futsal de l'UEFA 2014.

Il a effectué ce geste lors du match de groupes entre la Belgique et la Roumanie (6-1), à Anvers le 28 janvier 2014. Lors de cette rencontre, Omar Rahou a effectué le geste connu sous le nom de "quenelle" à plusieurs reprises alors qu'il fêtait un but.

Juste après la rencontre, l'inspecteur disciplinaire de l'UEFA a mené une enquête sur ces faits. Il a conclu que le geste était à connotation discriminatoire et que, par conséquent, le joueur devait être sanctionné conformément à l'Article 14 du Règlement disciplinaire de l'UEFA (Racisme, autre comportement discriminatoire et propagande).

Lors de sa réunion du jour, l'Instance de contrôle et de discipline a considéré que ce geste contrevenait l'Article 14 du Règlement disciplinaire de l'UEFA et a imposé une suspension de dix matches.

Le joueur peut faire appel de cette décision.

La lutte contre le racisme et d'autres comportements discriminatoires est une priorité pour l'UEFA. L'instance dirigeante du football européen adopte une politique de tolérance zéro à l'encontre du racisme et de la discrimination sur le terrain et dans les tribunes. Toute forme de comportement raciste est considérée comme un acte grave contre le règlement disciplinaire et est punie par les sanctions les plus lourdes. À la suite de l'entrée en vigueur du nouveau règlement disciplinaire le 1er juin 2013, la lutte contre les comportements racistes s'est durcie, entraînant des sanctions plus strictes pour décourager de tels comportements.