Séminaire disciplinaire de l'UEFA à Rome

Un séminaire disciplinaire de l'UEFA a eu lieu en Italie pour dessiner l'avenir des procédures disciplinaires et renforcer leur cohérence.

©FIGC

Le sixième séminaire disciplinaire de l'UEFA à Rome a été l'occasion pour les instances disciplinaires de l'UEFA, ainsi que les invités, d'étudier et de débattre d'affaires juridiques, de réviser les procédures disciplinaires de l'UEFA et les problèmes apparus au cours des deux dernières années, et ainsi planifier l'avenir dans ce secteur.

Etaient présents au séminaire, organisé par la Fédération italienne de football (FIGC), les membres des deux instances chargées des affaires disciplinaires de l'UEFA – l'Instance de contrôle et de discipline et l'Instance d'appel – ainsi que les inspecteurs disciplinaires de l'UEFA qui représentent l'UEFA lors de procédures devant les deux chambres. Ils étaient accompagnés de représentants du Tribunal arbitral du sport (TAS) et de représentants de Football Supporters Europe (FSE), que l'UEFA reconnaît comme étant l'un des interlocuteurs officiels à propos des supporters.

Le séminaire de l'UEFA, qui a lieu tous les deux ans, a permis de discuter de divers sujets : la législation des affaires disciplinaires de l'UEFA et celle des affaires du TAS impliquant l'UEFA ; présentation des règlements disciplinaires de l'UEFA ; l'approche des instances disciplinaires en matière de matches truqués et de racisme ; arbitrage ; et l'avis des supporters sur les affaires disciplinaires.

"Des événements comme les séminaires disciplinaires qui ont lieu tous les deux ans sont extrêmement importants pour développer les procédures disciplinaires de l'UEFA", a déclaré Emilio García, responsable des affaires disciplinaires et d'intégrité de l'UEFA. "Cela ajoute de la régularité à la législation des instances disciplinaires de l'UEFA, mais nous permet aussi d'examiner la jurisprudence du TAS et les conséquences possibles pouvant avoir un rapport avec nos procédures internes."

Dans un souci de transparence, l'un des objectifs principaux du séminaire de Rome était de rassembler les représentants de différentes branches du football avec les représentants disciplinaires de l'UEFA afin qu'ils puissent échanger leurs opinions et leurs avis.

"Nous avons eu l'occasion d'écouter les avis des supporters", a déclaré García. "Nous sommes sûrs qu'il s'agit d'un moyen positif proposé aux supporters pour qu'ils échangent avec l'UEFA en plus d'établir un lien direct entre les parties prenantes du football."

García a apprécié le contexte de coopération, d'ouverture et de dialogue lors de ce séminaire de deux jours. "La participation aux différents débats était remarquable", a-t-il noté. "Des événements comme celui-ci aura forcément un effet sur l'avenir des procédures disciplinaires de l'UEFA et sont un signe parfait de transparence de la part de l'UEFA envers les associations membres, les clubs et l'ensemble de la famille du football."