Des liens étroits pour la discipline

L'Atelier disciplinaire de l'UEFA à Dubrovnik s'est intéressé à plusieurs manières de renforcer les corps disciplinaires dans le monde.

Les experts disciplinaires rassemblés à Dubrovnik
Les experts disciplinaires rassemblés à Dubrovnik ©HNS

L'UEFA considère l'échange d'idées et l'apprentissage à partir de l'expérience d'autrui comme un moyen essentiel d'améliorer ses activités disciplinaires.

Le dernier Atelier disciplinaire de l'UEFA, à Dubrovnik, en Croatie, a réuni l'UEFA avec des représentants d'autres confédérations continentales de football, ainsi que des personnalités du football et des corps juridiques afin de discuter de nouvelles façons et possibilités de développer la coopération à l'avenir.

L'unité disciplinaire de l'UEFA a rencontré les membres de tous ses organes disciplinaires, ses inspecteurs d'éthique et de discipline, ainsi que des représentants des confédérations d'Asie (AFC) et d'Amérique du Sud (CONMEBOL), de l'European Club Association (ECA) et du Tribunal arbitral du Sport (TAS).

Les discussions ont porté sur la possibilité de resserrer les liens et d'accroître les échanges de savoir-faire.

"Pour nous, il était très utile et stimulant de prendre connaissance des idées et des opinions de nos invités de différentes confédérations et organisations", a déclaré Emilio Garcia, responsable disciplinaire de l'UEFA.

"Comme nous partageons tous le même amour et la même passion pour le football, il est bon de discuter de nouvelles façons et possibilités d'améliorer encore le cadre juridique et d'accroître l'efficacité et la transparence des procédures disciplinaires de l'UEFA."

Les membres des organes disciplinaires de l'UEFA et les inspecteurs d'éthique et de discipline ont été informés de la nouvelle édition 2016 des règlements disciplinaires de l'UEFA (en anglais) et des conséquences qu'ils auront sur les futures procédures disciplinaires. Les principaux messages ont été l'amélioration de l'efficacité et le rôle important des inspecteurs d'éthique et de discipline en ce qui concerne l'ouverture des procédures.

Ils représentent l'UEFA dans les procédures devant l'Instance de contrôle, d'éthique et de discipline de l'UEFA et l'Instance d'appel. Ils peuvent engager des enquêtes disciplinaires et déposer des recours contre les décisions de l'Instance de contrôle, d'éthique et de discipline et soutenir l'UEFA dans le cas où une partie dépose un recours contre une décision de l'Instance d'appel devant le TAS.

Le règlement de l'UEFA a également été harmonisé avec le Code de l'Agence mondiale antidopage (AMA). L'AMA a présenté le cadre réglementaire sur la manière de traiter les cas de dopage, en se fondant sur le Code de l'AMA et les règlements antidopage dans le football.

Dans d'autres thèmes de l'ordre du jour, l'AFC a présenté les défis qu'elle relève au quotidien, l'ECA a commenté le nouveau Règlement disciplinaire et a proposé des défis futurs et des points de travail et de discussion. La FIFA a mis en exergue son programme de réforme 2016 et sa nouvelle structure.

L'administration de l'UEFA a présenté une jurisprudence importante du TAS et a informé les instances disciplinaires de l'UEFA sur la manière dont l'unité disciplinaire de l'UEFA avait défendu les décisions des organes disciplinaires de l'UEFA devant le TAS. Des conclusions positives ont été tirées, compte tenu du taux de succès élevé de l'UEFA à cet égard.

Autres contenus