UEFA CFM : 500 diplômés

Lancé il y a six ans, le Certificat UEFA de gestion du football offre aux membres de la famille du football européen une formation poussée.

©UEFA

La barre symbolique des 500 diplômés a été dépassée, dans le cadre du Certificat UEFA de gestion du football (UEFA CFM en anglais), le programme de formation ouvert aux membres de la famille du football à travers toute l'Europe.

Lancé il y a six ans, il permet permet aux personnel des clubs et associations nationales d'aborder diverses facettes du football. Ce nouvel éclairage leur permet de progresser quant à leur fonction, dans le cadre de laquelle ils peuvent faire usage d'une connaissance accrue et d'une expertise plus poussée.

Ce programme de neuf mois s'articule autour de six modules interactifs en ligne et trois séminaires. Les sujets clés sont l'organisation du football, la stratégie et gestion de stratégie, la gestion opérationnelle, le marketing et le partenariat, la communication, les médias et les relations publiques, et la gestion événementielle. Les diplômes sont délivrés par l'Institut de hautes études en administration publique (IDHEAP) de Suisse, à l'Université de Lausanne.

Le contenu des cours est élaboré par des universitaires français, italiens, espagnols, suisses et britanniques. Le cap des 500 diplômés a été franchi lors de la dernière session nationale, en Allemagne. Cette réussite démontre l'efficacité du programme.

"Nous avons pu former 500 managers à travers l'Europe", se félicite Thomas Junod, responsable pédagogique à l'UEFA. "C'est une très bonne nouvelle pour le football européen, qui a besoin de cette nouvelle génération de managers, qui ne se compose pas que de passionnés de sport, mais qui disposent désormais de tous les outils nécessaires pour appliquer leurs connaissances."

Le "club des 500" est composé de membres du personnel des associations nationales, qui savourent l'opportunité qui leur est offerte de partager leur savoir-faire considérable. "C'est un grand honneur de faire partie de la communauté du CGFM car nous contribuons directement au management du football professionnel à l'échelon continental", avance Filip Popovski, secrétaire général de la Fédération macédonienne de football (FFM).

"Au fil des années, on a pu constater que le programme constituait une excellente opportunité pour le personnel des associations nationales", ajoute-t-il. "Nous avons tous progressé sur le plan professionnel, grâce à lui. Nous disposons de nouvelles compétences de gestion propres au football."

En plus d'un échange d'expériences et d'un élargissement du réseau, qui se fait par la rencontre de pairs lors des cours, les diplômés apprennent à parler de ce qu'ils ont appris au sein de leur propre organisation.

"Quand nous avons démarré le programme, il y a six ans, nous n'aurions pu imaginer un tel succès, aussi rapide", convient Junod. "C'est pourquoi il s'agit d'une belle réussite pour l'UEFA, qui fait tout pour améliorer le football, le rendre plus passionnant et plus attractif."

Ce qu'ils pensent du programme

"Je pensais disposer de bonnes connaissances en matière de football, tant sur le plan sportif qu'industriel. Cette formation m'a vraiment ouvert les yeux."

"C'est une superbe expérience pour les gens qui travaillent dans le football et y consacrent leur vie."

"Cela m'a permis d'ouvrir les yeux sur les dynamiques internes et externes du football international."

"Le CFM de l'UEFA est un excellent moyen de comprendre à la fois le fonctionnement de notre propre fédération, qui tend à se professionnaliser, se diversifier et se spécialiser, et le lien qui permet à tous les types de football (national, international, professionnel, et amateur) de coexister et de s'entraider."

"Je vois l'administration du football dans mon pays et en Europe d'un nouvel œil."

"Je suis heureux, mais je ne suis pas le seul. Plus il y a de diplômés, mieux c'est pour le football européen."