Les Récompenses du football de base de l'UEFA 2016 remises

Le Belarus, la Belgique et l'Autriche sont à l'honneur des Récompenses du football de base de l'UEFA 2016, remises à Athènes.

©UEFA.com

Les dirigeants (Belarus), clubs (Belgique) et projets (Autriche) pour le football de base ont été récompensés par des médailles d'or lors des Récompenses du football de base de l'UEFA 2016, remises à Athènes.

Dévoilées cette année à l'occasion du Congrès extraordinaire de l'UEFA qui s'est déroulé dans la capitale grecque, ces Récompenses – apparues en 2010 – mettent à l'honneur les plus belles initiatives venues de l'Europe entière.

"Les candidatures aux Récompenses du football de base de l'UEFA 2016 ont été nombreuses et le processus de sélection a été très approfondi", révèle le président de la Commission de l'UEFA pour le développement et l'assistance technique, Giancarlo Abete.

"Il est encourageant de constater que les associations sont de plus en plus nombreuses à instaurer des Récompenses du football de base à l'échelon national afin de promouvoir le football de base et de stimuler le développement de la base."

Meilleur dirigeant de football de base – Yury Beletskiy (Belarus)
Le prix du meilleur dirigeant du football de base est remis à Yury Beletskiy, qui offre aux enfants de la petite ville de Zhabinka l'occasion de jouer au football et d'établir des liens sociaux avec d'autres jeunes.

"Le football de base, c'est comme le football de jeunes : la fondation de la pyramide footballistique de notre pays. C'est l'un des principaux axes de notre travail, on s'efforce de le conserver au centre de notre attention", affirme le secrétaire général de la Fédération de football du Belarus (BFF), Sergei Safaryan.

La médaille d'argent est allée à la bénévole suédoise Mathila Brink Larsén, et la médaille de bronze à l'Italien Antonio Piccolo, fondateur il y a 30 ans du club de l'Arci Scampia pour les classes défavorisées de Scampi, près de Naples.

Meilleur club de football de base – RWDM féminines (Belgique)
La catégorie du meilleur club récompense le travail effectué chez les féminines du RWDM, un club multiculturel de la banlieue bruxelloise de Molenbeek, qui permet aux jeunes filles d'espérer et de se faire repérer.

"C'est un club ouvert à toutes – chaque fille licenciée a sa place, quel que soit son niveau, qu'elle joue en compétition ou non", assure le coordinateur du club, Ramzi Bouhlel.

Le football pour tous est aussi le mantra de l'Académie de football de Gartcairn (Écosse), médaille d'argent, dont le slogan est "Those who wish to play, shall play" (Tous ceux qui veulent jouer doivent jouer). Le bronze est remporté par le Village Amateur Football Club dans les Balkans, qui s'est rapidement développé dans l'une des régions les plus reculées d'Ukraine.

Meilleur projet de football de base – "Teamplay without offside" (Jeu collectif sans hors jeu) (Autriche)
La médaille d'or revient à "Teamplay without offside", un projet lancé par l'Association autrichienne de football (ÖFB) avec le soutien du gouvernement, qui se concentre sur l'intégration des communautés immigrantes via une série d'ateliers favorisant le travail d'équipe.

Le directeur sportif de l'ÖFB Willi Ruttensteiner explique : "Notre objectif n'est pas de gagner un prix et de le faire miroiter à tout le monde ; il s'agit de montrer l'exemple en favorisant la compréhension de l'intégration sans tenir compte de la couleur de peau des uns et des autres, de lutter contre le racisme, et surtout de respecter l'autre."

"Je trouve que l'UEFA montre beaucoup de signes positifs que nous tentons d'imiter. L'Instance a lancé de nombreux projets et c'est une source d'inspiration."

La médaille d'argent échoit au projet "My school, my club" (Mon école, mon club), qui contribue à l'augmentation de la fréquentation des clubs en Serbie via des interventions dans les écoles du pays. Le bronze, lui, va au "Football Leadership Programme" (Programme de responsabilité dans le football) de l'université anglaise de Solent.