We care about football

Programme Top Executive

rate galleryrate photo
1/0
counter
  • loading...

News

Calendrier

Le programme Top Executive de l'UEFA (PTE) a marqué une différence tangible pour les associations membres de l'UEFA depuis sa mise en place, en 2005. Ce programme opère à un carrefour stratégique entre politique et développement du football. Il soutient les hauts dirigeants des associations membres dans leurs prises de décisions en fournissant, analysant et discutant de chiffres pertinents sur des problèmes stratégiques de manière à développer un peu plus le football en termes commerciaux et organisationnels.

Le principe clé de ce programme est qu'il se base sur des faits («apprenez à connaître vos hauts dirigeants dans leur contexte local»), qu'il est généré par la demande («on va là où les associations nous emmènent»), qu'il est orienté résultats (plutôt qu'orienté outils), et qu'il met l'accent sur des décisions et un développement tangibles plutôt que sur la formation.

Le PTE de l'UEFA a lancé et facilité plusieurs décisions majeures qui ont remodelé l'avenir du paysage footballistique européen :

• Élargissement de la phase finale du Championnat d'Europe de football de l'UEFA de 16 à 24 équipes à compter de 2016. Cette décision historique, prise en 2008, contribuera au développement du jeu dans de nombreuses associations (surtout les petites et moyennes), en termes sportifs, sociaux et financiers.

• Commercialisation centralisée des droits médias liés aux matches de qualification des équipes nationales européennes («European Qualifiers») dès 2014. Avant cette décision prise en 2011, le PTE avait déjà aidé de nombreuses associations en fournissant des informations sur la valeur réelle de leurs droits médias, leur permettant ainsi de négocier de meilleurs contrats. Ce travail préliminaire a ouvert la voie à la commercialisation centralisée de tous ces droits, afin d'optimiser la visibilité et les valeurs du football des équipes nationales.

• Décision d'organiser la phase finale de l'UEFA EURO 2020 dans plusieurs villes d'Europe plutôt que dans un ou deux pays hôtes. Ce concept a été discuté de manière approfondie avec les associations membres lors des tables rondes du PTE en 2012, et les réactions ont été positives, ce qui a motivé cette décision, prise en 2013.

Ces décisions stratégiques ont été motivées par des considérations sportives et permettront de générer des recettes nettement plus élevées et garanties pour les associations, qui pourront investir davantage dans le développement du football et du football de base, dans la bonne gouvernance et dans des activités de responsabilité sociale.

Outre les recettes plus élevées, le programme Top Executive de l'UEFA a également aidé les associations à réduire leurs coûts par l'intermédiaire des projets suivants :

• Programme d’assistance en matière d’équipement de l'UEFA : les quinze associations plus petites reçoivent gratuitement un ensemble d'équipements de base pour leur équipe nationale A et leur équipe des M21, ainsi que pour leurs arbitres d'élite. Ce programme leur permet d'économiser jusqu'à 300'000 euros par an.

• Projet Systèmes de gestion du football : dix-huit associations bénéficient de ce service gratuit de l'UEFA portant sur l'analyse de la situation actuelle et des besoins potentiels en matière de solutions informatiques/systèmes de gestion du football. L'objectif est que d'ici fin 2014, toutes les associations de l'UEFA disposent d'un bon système de gestion pour gérer leurs opérations nationales et internationales de manière efficace et rentable. Certaines associations ont utilisé les résultats de cette analyse pour mettre en place des solutions internes, d'autres ont participé à un appel d'offres centralisé, organisé par le PTE, afin de choisir le fournisseur le mieux approprié pour leur nouveau système de gestion du football. Cet appel d'offres centralisé a aidé les associations concernées à trouver le meilleur système et à réaliser des économies.

Un autre résultat remarquable de ce programme est la création de la première compétition transfrontalière, en lien direct avec les compétitions de l'UEFA. Le PTE a joué un rôle clé dans le développement de la BeNe League, une ligue transfrontalière rassemblant les premières divisions féminines belge et néerlandaise qui a été lancée en août 2012, et il offre le même service aux autres associations présentant des demandes similaires.

Le PTE organise aussi de petites plateformes de discussion (tables rondes PTE) pour connaître les besoins et les souhaits des hauts dirigeants des associations ainsi que pour donner et recevoir des retours sur le suivi des discussions menées lors de tables rondes précédentes. L'UEFA ne fixe pas d'ordre du jour pour ces réunions informelles, mais permet aux participants - les présidents et les secrétaires généraux des associations membres de l'UEFA - de discuter librement des dernières tendances et des derniers développement du football. Les discussions portent également souvent sur les possibilités d'accroître les recettes et/ou de réaliser des économies, sur les moyens d'améliorer la gouvernance ainsi que sur les efforts accomplis en matière de responsabilité sociale.

Les résultats prometteurs obtenus lors des tables rondes du PTE ont encouragé l'UEFA à étendre cette formule en organisant également des grandes tables rondes, à savoir des réunions stratégiques avec les présidents et les secrétaires généraux des associations membres. Cette approche fournira une plateforme pour soutenir les associations sur la base de conseils individuels ciblés.