Évolution des compétitions interclubs de l’UEFA pour le cycle 2018-21

Le Comité exécutif de l'UEFA a approuvé des modifications aux compétitions interclubs de l'UEFA pour le cycle 2018-21.

Évolution des compétitions interclubs de l'UEFA pour le cycle 2018-21
Évolution des compétitions interclubs de l'UEFA pour le cycle 2018-21 ©UEFA.com

038 - Aucun changement de formule pour l’UEFA Champions League ni pour l’UEFA Europa League

Suite à un processus de consultation approfondi impliquant toutes les parties prenantes du football européen, l’UEFA a proposé des modifications aux compétitions interclubs de l’UEFA pour le cycle 2018-21, à partir de la saison 2018/19.

Les modifications ont été approuvées par le Comité exécutif de l’UEFA, sur recommandation de la Commission des compétitions interclubs de l’UEFA et du Conseil d’administration de l’Association des clubs européens (ECA).

Aucun changement de formule n’est prévu ni pour l’UEFA Champions League ni pour l’UEFA Europa League ; les points de l’accord comprennent les éléments suivants :

• Maintien de la voie des champions et de la voie de la ligue dans l’UEFA Champions League afin d’assurer que des clubs de toutes les associations puissent s’inscrire par l’intermédiaire de leur championnat national et se qualifier pour ces deux compétitions.

• Qualification automatique du vainqueur de l’UEFA Europa League pour la phase de groupe de l’UEFA Champions League (actuellement, il se qualifie au moins pour les matches de barrage).

• Qualification automatique des quatre premiers clubs des quatre associations nationales les mieux classées pour la phase de groupe de l’UEFA Champions League.

• Finalisation de tous les détails de la liste d’accès pour les deux compétitions d’ici à la fin de l’année.

• Augmentation sensible de la distribution financière aux clubs pour les deux compétitions.

• Introduction d’un nouveau système de distribution financière à quatre piliers (prime de participation, résultats dans la compétition, coefficient individuel du club et parts de marché) qui récompensera mieux les performances, alors que les parts de marché connaîtront une diminution.

• Un nouveau système pour les coefficients des clubs : les clubs seront évalués selon leurs propres résultats (suppression du pourcentage du pays pour établir le coefficient individuel du club, sauf si celui-ci est inférieur à
20 % du coefficient de l’association). Le calcul du coefficient tiendra également compte du palmarès dans la compétition (points pour des titres européens précédents, avec un système de pondération pour les titres en UEFA Champions League et en UEFA Europa League).

• Création d’une filiale qui jouera un rôle stratégique pour l’avenir et la gestion des compétitions interclubs : UEFA Club Competitions SA. La moitié des directeurs généraux seront désignés par l’UEFA, l’autre moitié par l’ECA.

Le secrétaire général de l’UEFA par intérim, Theodore Theodoridis, a commenté en ces termes les modifications approuvées pour le nouveau cycle :
« L’évolution des compétitions interclubs de l’UEFA est le résultat d’un vaste processus de consultation impliquant toutes les parties prenantes et tenant compte d’un large éventail de compétences et de points de vue. Les modifications apportées continueront d’assurer la qualification sur la base des résultats sportifs et le droit de toutes les associations et de leurs clubs de disputer les compétitions interclubs européennes d’élite. Nous sommes heureux que le football européen reste uni autour des notions de solidarité, de compétition loyale, de distribution équitable et de bonne gouvernance. »

 Questions/réponses disponibles ici : http://uefa.to/2bo8gDx