Le Comité exécutif de l'UEFA adopte des propositions de réformes

Plusieurs propositions de réformes relatives à la bonne gouvernance ont été approuvées par le Comité exécutif de l'UEFA lors de sa séance à la Maison du football européen à Nyon, en Suisse.

UEFA Executive Committee in Nyon on Thursday 9 February 2017
UEFA Executive Committee in Nyon on Thursday 9 February 2017 ©UEFA.com

007 - Les réformes relatives à la bonne gouvernance seront soumises au Congrès de l’UEFA pour approbation.

Aujourd’hui, le Comité exécutif de l’UEFA a approuvé à l’unanimité une série de propositions de réformes relatives à la bonne gouvernance présentées par le président de l’UEFA, Aleksander Čeferin, lors de la séance qui s’est tenue à la Maison du football européen, à Nyon, en Suisse.

Les propositions principales qui ont reçu le soutien du Comité exécutif sont les suivantes :

• introduction d’une limitation du nombre de mandats du président de l’UEFA et des membres du Comité exécutif de l’UEFA, avec la possibilité d’exercer au maximum trois mandats de quatre ans ;
• obligation pour les candidats à l’élection/à la réélection au sein du Comité exécutif de l’UEFA d’exercer une fonction active (président, vice-président, secrétaire général ou directeur général) au sein de leur association nationale ;
• octroi de deux sièges de membre au sein du Comité exécutif de l’UEFA à des représentants de l’Association des clubs européens (ECA) ;
• renforcement de la Commission en charge de la gouvernance et de la conformité, composée actuellement de trois membres, avec la désignation de deux membres indépendants supplémentaires ;
• insertion d’un article spécifique dans les Statuts de l’UEFA afin de garantir que les sites de toutes les compétitions de l’UEFA soient sélectionnés d’une manière entièrement objective au moyen d’une procédure d’appel d’offres transparente ;
• insertion d’un article spécifique dans les Statuts de l’UEFA afin d’inscrire la promotion des normes éthiques et de la bonne gouvernance en tant que but statutaire de l’UEFA ;
• possibilité que des experts d’associations nationales puissent présider des commissions de l’UEFA.

Étant donné que les réformes proposées nécessitent des amendements aux Statuts de l’UEFA, elles feront l’objet d’un vote lors du 41e Congrès ordinaire de l’UEFA, le 5 avril à Helsinki, en Finlande.

Commentant le soutien apporté à ses propositions, le président de l’UEFA, Aleksander Čeferin, a déclaré :

« Je suis très heureux que le Comité exécutif ait accordé son soutien unanime à des réformes que je considère comme essentielles pour le renforcement de l’UEFA et qui constituaient un élément central de mon programme électoral.

« Je suis convaincu que nos associations membres approuveront ces propositions relatives à la bonne gouvernance afin de renforcer l’UEFA et de la rendre plus transparente, pour le bien du football européen. »

La prochaine séance du Comité exécutif de l’UEFA se tiendra le 4 avril, à Helsinki.