Allemagne

AllemagneAssociation allemande de football

We care about football

Le poids des chiffres

Tant sur le plan de son palmarès que de ses joueurs, la Fédération allemande est l'une des plus importantes de l'UEFA.
Le poids des chiffres
Philipp Lahm (Germany) ©AFP/Getty Images

Le poids des chiffres

Tant sur le plan de son palmarès que de ses joueurs, la Fédération allemande est l'une des plus importantes de l'UEFA.

Lorsque la Fédération allemande de football (Deutscher Fussball-Bund ou DFB) a été fondée à Leipzig en 1900, elle ne comptait que 86 clubs membres. Ce nombre était passé en 2010 à 26 000, pour 6,7 millions de licenciés. La DFB est la plus grande fédération de l'Union des sports allemands, une des plus grandes fédérations membres de l'UEFA en nombre de licenciés.

La continuité a toujours été un des traits distinctifs de la DFB. EN 110 ans d'histoire, il n'y a eu que dix présidents et dix sélectionneurs. Le plus grand exploit date de l'année 1954, lorsque la jeune République fédérale d'Allemagne est devenue championne du monde sous la houlette de Sepp Herberger.

L'Allemagne a remporté trois fois encore ce trophée par la suite : en 1974 lorsqu'elle organisait le tournoi, avec Franz Beckenbauer comme capitaine, Helmut Schön comme sélectionneur, et après une victoire sur les Pays-Bas en finale. En 1990, en Italie, les Allemands battaient l'Argentine, Beckenbauer était alors entraîneur. Enfin, l'Allemagne s'imposait encore au Brésil en 2014, la formation dirigée par Joachim Löw dominant l'Argentine 1-0 en finale.

L'Allemagne a également été finaliste à quatre reprises : en 1966 en Angleterre lorsque l'équipe de Schön perdait contre le pays organisateur ; en 1982 en Espagne contre l'Italie (sous Jupp Derwall) ; en 1986 au Mexique contre l'Argentine (sous Beckenbauer) ; et en Corée et au Japon en 2002 contre le Brésil, avec Rudi Völler aux commandes. Sur ses terres, la Mannschaft entraînée par Jürgen Klinsmann a également fini troisième, en 2006. Une performance rééditée en 2010 par l'équipe de Joachim Löw.

À ces titres, on peut ajouter trois Championnats d'Europe de l'UEFA, en 1972 sous Schön, en 1980 sous Derwall et en 1996 sous Berti Vogts. Le palmarès de l'équipe nationale féminine est tout aussi impressionnant : depuis 1989 les Allemandes ont remporté huit titres de championnes d'Europe (avec Gero Bisanz en tant que coach jusqu'en 1996, Tina Theune-Meyer et Silvia Neid depuis 2005) et ont disputé une finale de Coupe du Monde féminine de la FIFA, compétition organisée par le pays en 2011, en 1995 avant de la remporter à deux reprises, en 2003 et en 2007. L'Allemagne a également décroché le bronze aux Jeux Olympiques de Sydney (2000), Athènes (2004) et Pékin (2008).

Le système de formation de la DFB porte également ses fruits puisque lors de l'été 2009 l'Allemagne détenait l'espace de 35 jours les trois titres UEFA majeurs chez les jeunes (les Championnats d'Europe de moins de 21, 19 et 17 ans de l'UEFA), un exploit pour lequel la fédération recevait le Trophé Maurice Burlaz, prix le plus convoité chez les jeunes. Parallèlement, les jeunes filles allemandes remportaient la Coupe du Monde M20 de la FIFA en 2004, 2010 et 2014.

Le club allemand le plus titré est le FC Bayern München, lauréat de 41 titres nationaux (24 championnats et 17 coupes nationales). De plus, les Bavarois ont remporté trois fois la Coupe des clubs champions européens et deux fois l'UEFA Champions League, la Coupe des vainqueurs de coupes européenne et la Coupe de l'UEFA. Ils ont également remporté à deux Coupes européenne/sud-américaine.

Le football est également un sport pour les jeunes et les jeunes joueurs rêvent d'équipe nationale et, bien sûr, de Bundesliga, la plus grande compétition de clubs fondée en 1963 à l'introduction du professionnalisme. Depuis, la Bundesliga est devenue une marque prestigieuse. En 2000, une Ligue associative était fondée ; pour la première fois en plus de 100 ans de l'Association, le football professionnel avait sa propre structure indépendante, mais chapeautée par la DFB. De cette manière, l'unité du football allemand peut être préservée, alors que les décisions concernant tous les sujets, à la fois nationaux et internationaux, sont prises conjointement par les deux entités. Le lien entre le football professionnel et amateur était ainsi lui aussi préservé.

L'un des événements marquants de l'histoire de la DFB était sa fusion avec l'Association allemande de football (DFV) en place en République démocratique d'Allemagne. Sur le plan politique, la DFV était membre indépendant de l'UEFA depuis 1954. Le paroxysme de son histoire était la médaille d'or olympique décrochée en 1976 à Montréal sous la houlette de Georg Buschner. En 1990, la réunification des footballeurs de l'est et de l'ouest prenait forme à Leipzig, là où la Fédération avait été fondée. Le nombre de spectateurs dans les stades et les moyennes d'audiences télévisées prouvent que l'Allemagne réunifiée - qui organise la Coupe du Monde la FIFA 2006 - est réellement un grand pays de football.

http://fr.uefa.com/member-associations/association=ger/news/newsid=947992.html#le+poids+chiffres

Revenir en haut  

Président

 

Reinhard Grindel

Reinhard Grindel

Nationalité : allemande
Date de naissance : 19 septembre 1961
Préside l'association depuis : 2016

• Reinhard Grindel a débuté sa carrière dans le football en 2011 comme premier vice-président de l'association régionale de la Basse-Saxe. Deux ans plus tard, il devenait le trésorier de la DFB, au sein de laquelle il occupait également le poste de responsable de la lutte contre la corruption.

• Avant cela, Grindel avait été journaliste et homme politique pendant de longues années. Entre 2002 et 2016, il était membre du parlement fédéral allemand, dans l'équipe duquel il joue encore occasionnellement. Plus jeune, Grindel a joué pour le SC Victoria Hamburg.

"Fair-play et intégrité" : ce sont les mots d'ordre de Grindel. Som ambition est de reserrer davantage les liens dans le football de base. "Nous ne pouvons réussir au niveau professionnel que si nous sommes au point à la base", déclare-t-il.

Secrétaire général

 

Friedrich Curtius

Friedrich Curtius

Nationalité : allemande
Date de naissance : 9 septembre 1976
 En poste depuis : 2016

• Friedrich Curtius a étudié le droit à Heidelberg et a rejoint la DFB en 2006. Il débutait comme consultant pour le bureau du secrétaire général avant de devenir directeur de bureau du secrétaire général de la DFB.

• De 2012 à 2016, il était en charge du bureau du président. Après dix ans d'acquisition de connaissances expertes des structures de l'association, ainsi que de gestion des affaires en relation avec les liens de l'Allemagne avec la FIFA et l'UEFA, il a été nommé secrétaire général.

• Curtius a confié après avoir pris ses fonctions : "Je suis très heureux de la confiance que m'a accordé le conseil d'administration et j'ai hâte de mener cette honorable tâche. Nous avons une équipe solide au sein de notre siège et nous relèverons les défis majeurs comme le projet 'DFB et sa nouvelle académie' ensemble."

Infos sur l'association

  • Fondé: 1900
  • Affiliation à l'UEFA: 1954
  • Affiliation à la FIFA: 1904
  • Adresse: Otto-Fleck-Schneise 6 Postfach 710265 60492 FRANKFURT AM MAIN
  • Téléphone: +49 69 678 80
  • Fax: +49 69 678 8266

Coefficient des associations

PaysClubspts
1EspagneEspagne7/794.141
2AllemagneAllemagne6/773.355
3AngleterreAngleterre6/769.105
4ItalieItalie6/666.832
5FranceFrance5/650.332
Mis à jour le: 07/12/2016 08:39 HEC