Roumanie

RoumanieFédération roumaine de football

We care about football

La Roumanie relève le défi

Au cours d'une histoire plutôt mouvementée, la Roumanie a toujours réussi à tirer son épingle du jeu malgré l'adversité.
La Roumanie relève le défi
Anghel Iordănescu, le sélectionneur roumain, est porté en triomphe après la victoire contre l'Argentine au deuxième tour du Mondial 1994 ©Bob Thomas/Getty Images

La Roumanie relève le défi

Au cours d'une histoire plutôt mouvementée, la Roumanie a toujours réussi à tirer son épingle du jeu malgré l'adversité.

Il est difficile de dire exactement quand a eu lieu le premier match de football en Roumanie. Certains le font remonter à 1889, d'autres à 1893, mais personne n'a vraiment de certitude. Les frontières du pays et de ses voisins ont beaucoup évolué à la fin du XIXe et au début du XXe siècle ; il n'est donc pas étonnant que la plupart des premiers footballeurs aient été des étrangers, notamment des Allemands et des Anglais.

Le premier club de football roumain a été fondé en octobre 1904 par un Allemand, Charles Viereck, et a reçu le nom d'Olimpia Sport Club. En 1909, trois autres équipes s'étaient formées et avaient constitué l'Association des sociétés sportives de Roumanie (ASAR). L'année suivante a vu la première édition de la Coupe de l'ASAR, précurseur de l'actuel championnat de Roumanie.

Après la Première Guerre mondiale et l'unification de toutes les provinces roumaines, le football est devenu lui aussi une entité plus organisée. Il a cependant fallu attendre 1932 pour voir apparaître un championnat national, et la première Coupe de Roumanie a été disputée lors de la saison 1933/34.

Avant cette réorganisation intérieure, la Fédération des associations de football roumaines (FRFA), créée en 1930, avait ouvert la voie à la participation du pays à la toute première Coupe du Monde de la FIFA. L'année suivante, en 1931, lors du Congrès de la FIFA à Budapest, la FRFA a été accueillie comme membre à part entière au sein de l'instance du football mondial. Après la Seconde Guerre mondiale et la mise en place d'un régime communiste, l'instance dirigeante du football roumain a perdu la faculté d'agir de façon autonome et a changé plusieurs fois de nom.

En 1954, la Roumanie devient néanmoins membre fondateur de l'UEFA, mais dans des circonstances assez surprenantes. Les délégués roumains n'ayant pas obtenu de visa pour la Suisse pour le congrès d'inauguration à Bâle, ils ont dû autoriser la Tchécoslovaquie à voter en leur nom. En juillet 1957, naît la Fédération roumaine de football (Federaţia Română de Fotbal – FRF), dont les premières élections en tant qu'organe indépendant se tiendront en août 1990. Mircea Sandu sera élu président et conservera ce poste pendant 24 ans jusqu'en mars 2014, lorsque Răzvan Burleanu était élu pour un premier mandat.

La Roumanie a disputé son premier match international en juin 1922 à Belgrade contre la Yougoslavie ; la rencontre s'est soldée par une victoire 2-1 pour les Roumains, qui ont remporté la Coupe du Roi Alexandre. Gheorghe Hagi reste le meilleur buteur du pays avec 35 buts ; parmi les joueurs actuels, Adrian Mutu terminait l'année 2012 avec un but de retard (34 réalisations). L'ancien milieu de terrain Dorinel Munteanu détient quant à lui le record du nombre de sélections, avec 134 unités.

La Roumanie a réalisé sa plus belle performance dans une grande compétition lors de la phase finale de la Coupe du Monde 1994, où elle s'est qualifiée pour les quarts de finale, un résultat qu'elle a reproduit lors du Championnat d'Europe de l'UEFA 2000. La Roumanie a également remporté à six reprises la Coupe des nations balkaniques, qui n'existe plus aujourd'hui. La Roumanie s'est qualifiée pour la dernière fois pour une phase finale européenne lors de l'UEFA EURO 2016, tandis qu'elle n'a plus participé à la Coupe du Monde depuis 1998 (alors troisième de trois qualification de rang).

Ces dix dernières années, le futsal a également énormément progressé, des progrès couronnés par trois phases finales du Championnat d'Europe de futsal de l'UEFA en 2007, 2012 and 2014. On peut en dire autant du football féminin, avec une phase finale M19 en 2012 suivie d'une toute première participation aux barrages du Championnat d'Europe féminin de l'UEFA pour les A en 2016.

En ce qui concerne les clubs, c'est le FC Steaua Bucuresti qui a connu le plus de succès, son plus haut fait d'armes restant sa victoire en Coupe des clubs champions européens en 1986 et en Super Coupe de l'UEFA l'année suivante. Le Steaua, qui a également perdu une finale de Coupe d'Europe en 1989, est l'un des participants roumains les plus connus de l'UEFA Champions League. Le CFR 1907 Cluj et le FC Unirea Urziceni ont eux aussi participé à la phase de groupes. Par le passé, le FC Universitatea Craiova et le FC Dinamo Bucureşti se sont tous deux qualifiés pour une demi-finale de Coupe d'Europe.

Malgré la domination traditionnelle du Steaua, du Dinamo et du FC Rapid Bucureşti sur la scène nationale, les clubs de Bucarest affrontent désormais une compétition plus relevée de la part des équipes des autres provinces, et notamment Cluj (trois titres de champions et trois coupes), le FC Petrolul Ploieşti (une coupe), Unirea, le SC Vaslui et le FC Oţelul Galaţi. Ces dernières années, le FC Astra Giurgiu et le FC Viitorul sont également devenus des bastions majeurs du football roumain. Même lorsque le Steaua a été sacré champion de Première Ligue en 2014 et 2015, le FC Astra Giurgiu a remporté la Coupe de Roumanie et la Super Coupe, battant les hommes de la capitale lors des deux finales en 2014. Mais alors que le Dinamo tente de retrouver son lustre d'antan et que le Rapid évolue actuellement en quatrième division, le Steaua vise à redevenir le poids-lourd national après les triomphes du FC Astra en championnat et en Super Coupe en 2016.

http://fr.uefa.com/member-associations/association=rou/news/newsid=948696.html#la+roumanie+releve+defi

Revenir en haut  

Président

 

Răzvan Burleanu

Răzvan Burleanu

Nationalité : roumaine
Date de naissance : 1er juillet 1984
Président de l'association depuis : 2014

• Fils d'un ancien footballeur – son père Gheorghe Burleanu a disputé plus de 350 matches dans l'élite – Răzvan Burleanu a été joueur en centre de formation.

• Il décide de se concentrer sur ses études à l'âge de 19 ans et suit des cours de Sciences politiques à l'Ecole nationale d'études politiques et administratives de Bucarest. Il obtient son diplôme de maîtrise et un doctorat.

• Burleanu a travaillé pour la ville de Bacau, ainsi que pour le parlement roumain et l'administration de la présidence de la Roumanie. "Aujourd'hui, une nouvelle ère s'ouvre au sein de la Fédération roumaine de football", a-t-il déclaré au moment de son élection. "Je tiens à dire que nous allons signer de belles performances d'un point de vue de la gestion et du sportif. Nous voulons nous qualifier régulièrement pour des phases finales et être fiers d'être Roumains."

Secrétaire général

 

Radu Visan

Radu Visan

Nationalité : roumaine
Date de naissance : 14 janvier 1981
Secrétaire général depuis : 2015

• Radu Visan possède deux licences en administration et en sciences politiques obtenues auprès des universités de Bucarest et Ploiesti, ainsi que deux masters en gestion et en sciences politiques obtenus auprès de l'Université nationale d'études politiques et de l'administration de Bucarest. En 2006, il devient conseiller au sein de l'unité Intégration européenne et affaires extérieures de l'administration locale de Ploieșsti avant de travailler en tant que conseiller auprès de l'administration publique.

• Il rejoint la Fédération roumaine de football (FRF) en mars 2014 en qualité de chargé du développement institutionnel, et participe à la mise en place d'une mission, d'une vision et d'une stratégie visant au développement du football roumain. Il est également responsable de tout ce qui concerne les rapports (notamment financiers) avec les organisations internationales (UEFA, FIFA, etc.) et la société civile.

• Visan devient secrétaire général de la FRF en juillet 2015. Il est chargé de coordonner toutes les compétitions de football à l'échelle nationale, notamment les matches des sélections roumaines, et de mettre en place le plan stratégique établi par sa Fédération pour la période 2015-2020. Enfin, il s'assure que la FRF contribue à participer à la mise en place d'une politique publique sportive et d'une législation concernant le sport en Roumanie.

Infos sur l'association

  • Fondé: 1909
  • Affiliation à l'UEFA: 1954
  • Affiliation à la FIFA: 1923
  • Adresse: House of Football Str. Serg. Serbanica Vasile 12 22186 BUCURESTI
  • Téléphone: +40 21 325 0678
  • Fax: +40 21 325 0679

Coefficient des associations

PaysClubspts
15CroatieCroatie1/425.250
16AutricheAutriche3/424.600
17RoumanieRoumanie2/523.950
18DanemarkDanemark1/422.250
19BelarusBelarus0/419.875
Mis à jour le: 07/12/2016 08:39 HEC

Palmarès des équipes nationales

Aucun trophée

Compétitions nationales

* CFR 1907 Cluj a reçu 6 point(s) de pénalité
* CS Pandurii Târgu Jiu a reçu 3 point(s) de pénalité
* ACS Poli Timișoara a reçu 14 point(s) de pénalité
* ASA Târgu Mureş a reçu 6 point(s) de pénalité

Classement final en attente de confirmation
Mis à jour le: 12/06/2017 15:25 HEC