We care about football

Antidopage

rate galleryrate photo
1/0
counter
  • loading...

News

UEFA est reconnue comme l'un des principales instances sportives engagée dans la lutte contre le dopage et elle s'efforce continuellement de faire en sorte que ses programmes de sensibilisation et de contrôle demeurent à la pointe de la science et des bonnes pratiques dans tous les domaines de la prévention et de la détection.

Tout joueur qui participe à une compétition de l'UEFA peut avoir à subir un contrôle antidopage à tout moment. Les contrôles antidopage peuvent inclure des échantillons de sang et d'urine ainsi que la recherche de substances comme l'EPO et les hormones de croissance. Aucune information n'est divulguée à l'avance concernant la tenue d'un contrôle. Il peut avoir lieu en compétition (après un match) ou hors compétition (lors de la séance d'entraînement d'une équipe, ou même au domicile des joueurs).

L'un des aspects clés de la stratégie de tests de l'UEFA est le passeport biologique du sportif. L'UEFA mène des programmes de passeports sanguins et stéroïdiens. Ceux-ci surveillent les biomarqueurs des joueurs, dans le sang et l'urine, sur le long terme ; des variations dans le profil sanguin ou stéroïdien peuvent indiquer un dopage, et fournissent des données pour des tests ciblés.

En outre, l'UEFA stocke tous les échantillons collectés en UEFA Champions League, UEFA Europa League, Super Coupe de l'UEFA et au Championnat d'Europe de l'UEFA pendant plus de dix ans pour permettre une nouvelle analyse à tout moment, en particulier lors que de nouvelles techniques d'analyse deviennent disponibles. Ce stockage à long terme permet aux contrevenants d'être poursuivis jusqu'à dix ans après leur délit, jouant ainsi un immense rôle dissuasif.

L'UEFA a signé des protocoles d'accord avec près de trente Organisations nationales antidopage (ONAD), grâce auxquels l'UEFA et les ONAD coordonnent leurs programmes et tests antidopage et échangent des informations et un savoir-faire. Ces protocoles d'accord permettent également à l'UEFA de connaître exactement les tests antidopage menés sur les joueurs à travers l'Europe au niveau national.

Lors de la saison 2015/16, 2 242 échantillons ont été collectés dans le cadre du programme de tests de l'EURO 2016, et un total de 2 542 échantillons ont été collectés par l'UEFA dans ses autres compétitions de clubs et d'équipes nationales.

Les contrôles antidopage de l'UEFA sont effectués par les officiers de contrôle antidopage (DCO) de l'UEFA, un groupe de 55 médecins provenant de 27 pays différents. Les nouveaux DCO suivent un programme de formation approfondi, tandis que tous les DCO sont régulièrement évalués afin d'améliorer encore la qualité des contrôles antidopage et d'assurer un niveau de procédure uniformément optimal.

Un programme de sensibilisation accompagne cette démarche, visant spécialement les jeunes joueurs. Des sessions d'instruction sur la lutte contre le dopage sont menées lors des phases finales de toutes des compétitions juniors de l'UEFA. Des supports pédagogiques sont distribués aux joueurs pour les sensibiliser sur ce sujet, les informer des règles et procédures antidopage de l'UEFA et leur éviter toute erreur de procédure.

Mis à jour le: 02/03/17 16.18HEC