Deux accords antidopage

Les agences antidopage de la Bulgarie et de Monaco ont signé des accords de coopération avec l'UEFA pour lutter contre le dopage.

Violeta Zarkova, directeur de l'agence antidopage bulgare, et le responsable médical de l'UEFA Marc Vouillamoz
Violeta Zarkova, directeur de l'agence antidopage bulgare, et le responsable médical de l'UEFA Marc Vouillamoz ©Bulgarian Anti-Doping Centre

L'UEFA a signé des accords de coopération antidopage avec les agences nationales de Bulgarie et de la Principauté de Monaco pour renforcer sa campagne de lutte contre le dopage dans le football.

Les accords verront les organisations coordonner leurs programmes et activités de test, échanger des informations et des renseignements.

L'UEFA a signé des accords avec 27 organisations, créant un réseau de coordination et de partage d'informations à travers l'Europe.

L'UEFA travaille en collaboration avec les agences antidopage européennes pour mettre en place un programme complet et dissuasif pour les compétitions européennes et nationales. La coopération pan-européenne permet à l'UEFA d'obtenir une vision large des tests antidopages sur les joueurs menés au niveau national et international.

L'instance dirigeante du football européen a travaillé en étroite collaboration avec les agences nationales antidopage des pays participant à l'UEFA EURO 2016. Le plus large programme antidopage a été conduit lors du Championnat d'Europe avec succès. Aucun des échantillons recueillis n'a révélé de cas positif.