We care about football

Coopération

Publié: Mercredi, 22 mai 2013, 18.50HEC

UEFA et Europol
Le 27 mai 2014, l'UEFA et Europol ont signé un protocole d'accord (en anglais) pour combattre le trucage de matches à un niveau européen.

Europol est l'organisme d'application de la loi de l'Union européenne dont l'objectif principal est d'aider à vivre dans une Europe plus sûre pour le bénéfice de tous les citoyens de l'UE.

Le champ d'application du mémorandum comprend la fourniture mutuelle d'expertise et de consultation constante dans les domaines de matches truqués dans le football et la criminalité organisée liée, ainsi que l'échange d'informations et de savoir-faire liés à ces domaines.

Europol et l'UEFA s'engagent à coopérer dans des activités conjointes et à la mise en œuvre des projets pertinents, et d'échanger des informations sur des affaires de matches truqués présumés et les méthodes utilisées par des individus ou des organisations criminelles à manipuler matches. Europol fournit une assistance et des conseils experts de l'UEFA et ses 55 associations membres sur les aspects clés de l'organisation criminelle contemporaine dans le domaine de matches truqués.

Un soutien mutuel sera accordé dans les programmes d'éducation, et d'Europol et de l'UEFA sera également en contact sur les questions concernant les relations individuelles avec les organismes d'application de la loi, ainsi que les associations membres de l'UEFA.

Le protocole d'accord entre l'UEFA et Europol est une étape cruciale dans la campagne de lutte contre les matches truqués dans le football européen. L'UEFA a fait de cette campagne une priorité majeure, étant donné que les matches truqués représente une menace sérieuse pour l'intégrité essentielle de football et ses compétitions.

Europol, qui est basé à La Haye, Pays-Bas, travaille en collaboration avec les États membres de l'UE, d'autres pays partenaires et d'autres organisations dans la lutte contre la criminalité internationale, l'entreprise intelligence et le travail d'enquête et de collecte et de diffusion de l'information aux organismes nationaux chargés de l'application de la loi.

Depuis 2011, Europol a aidé les autorités d'application de la loi de l'UE dans l'analyse des données des enquêtes sur la corruption de sport, principalement des matches de football. Plus tôt cette année Europol a ouvert officiellement un "Focal Point Sports corruption" qui a jusqu'à présent 14 États membres de l'UE participants et deux pays non membres de l'UE et Interpol.

L'UEFA et les partenaires du football européen
UEFA entretient d'excellentes relations avec les parties prenantes du football pour résoudre le problème de matches truqués au niveau européen.

©UEFA.com

À cet égard, depuis la résolution adoptée par le Conseil stratégique du football professionnel de l'UEFA (CSFP) en 2010, la position du CSFP a été très actif dans ce domaine.

En 2014, le CSFP a lancé une initiative très importante appelée Code de conduite pour le football européen. Ce code de conduite a été convenu et approuvé par les quatre organisations représentant les intérêts des parties prenantes européennes de football professionnel dans le CSFP : ECA, FIFPro, EPFL et UEFA.

Ce code de conduite énonce les principes directeurs pour tous les joueurs, les arbitres, les clubs et autres fonctionnaires sur les questions entourant l'intégrité du football. Il vise à promouvoir les normes les plus élevées de conduite dans l'organisation, le jeu et l'arbitrage du football et sert de référence pour les codes de conduite au niveau national.

Mis à jour le: 13/02/17 21.24HEC