Intégrité : un EURO sans tache

Un programme d'intégrité complet a porté ses fruits à l'UEFA EURO 2016, un tournoi qui s'est déroulé sans accroc dans ce domaine.

©Sportsfile

Le programme d'intégrité de l'UEFA a porté ses fruits à l'EURO 2016.

L'instance européenne a confirmé qu'aucun problème d'intégrité n'a été soulevé dans les 51 matches du tournoi en France, ce qui justifie l'introduction d'un programme d'intégrité global qui a débuté deux mois avant l'événement.

Le programme s'appuyait sur l'éducation, la surveillance et la coopération avec les principales parties prenantes, avec un accent particulier mis sur la prévention des problèmes liés aux matches truqués et aux paris illégaux.

Dès avril, à Paris, les 18 équipes arbitrales sélectionnées ont assisté à une présentation de la prévention des matches truqués lors de leur atelier préparatoire. Les données du problème ont été expliquées aux arbitres et à leurs assistants, y compris la façon de réagir à une approche pour truquer un match.

Ensuite, chacune des 24 équipes engagées a fait l'objet d'une présentation similaire. Une courte vidéo produite dans les 18 langues des équipes a été projetée lors de ces séances de prévention. La vidéo et les présentations ont fermement insisté sur le fait que les matches truqués ont une infraction pénale en France, et que toute activité suspecte serait traitée par l'UEFA et les autorités locales.

Comme pour tous les matches de compétition de l'UEFA, ceux de l'EURO passaient par la validation du Système de détection des fraudes sur les paris de l'UEFA. L'objectif est de détecter des irrégularités pouvant suggérer des manipulations dans les mises.

Un groupe de travail comprenant les principales parties prenantes a été créé pour veiller à ce que l'UEFA soit prête à faire face à tout incident éventuel. La police et la justice française, en collaboration avec l'ARJEL, l'autorité de régulation des jeux en ligne en France, Europol, le partenaire de surveillance de l'UEFA, Sportradar, et la Française des Jeux ont uni leurs forces avec l'UEFA, et se sont réunis régulièrement pendant l'EURO pour garantir que les procédures appropriées soient été suivies.

En plus du programme d'éducation pour tous les joueurs et les officiels de match, les 6 500 volontaires de l'UEFA EURO 2016 ont entrepris un programme d'e-learning qui comprenait un module sur les matches truqués.

"Nous sommes très satisfaits des résultats du programme d'intégrité spécifiquement lancé pour la première fois à un EURO", a déclaré le chef du département disciplinaire de l'UEFA Emilio Garcia.

"En étroite collaboration avec la police française et d'autres intervenants clés, nous avons garanti un tournoi sécurisé en termes d'alarmes de paris", a-t-il ajouté. "L'analyse effectuée par le groupe de travail spécifique a montré que tous les matches de l'EURO ont été joués sans aucun souci d'intégrité."