Le programme médical lancé

Le programme médical antidopage complet de l'UEFA EURO 2016, en France, est finalisé. Il comprendra une étude sur les blessures.

UEFA's Medical Committee
UEFA's Medical Committee ©UEFA

Les préparatifs du programme médical et des opérations antidopage de l'UEFA EURO 2016 sont dans les temps. La Commission médicale de l'UEFA en a été informée lors de sa dernière réunion à Nyon.

Le laboratoire de l'Agence française de lutte contre le dopage (AFLD) de Châtenay-Malabry, près de Paris, a été confirmé comme le laboratoire du tournoi. Tous les prélèvements de la compétition y seront analysés. Un accord de coopération avec l'AFLD a été signé en février, et un autre accord portant sur des services d'analyse à Châtenay-Malabry a été conclu en mars.

L'UEFA a conclu des accords avec 23 organisations nationales antidopage pour faciliter la coopération et le partage des connaissances. Dans cet esprit, l'UEFA et plusieurs agences antidopages nationales ont pleinement coopéré dans la perspective des tests de l'UEFA EURO 2016 qui ont débuté en mars, avec plus de 150 prélèvements effectués par l'UEFA et les agences nationales.

Le président de la Commission médicale de l'UEFA, le Dr Michel D'Hooghe, a déclaré : "L'EURO 2016 marquera une évolution dans la lutte antidopage de l'UEFA. Cela inclut la mise en place du volet hématologie du passeport biologique, de nombreux tests hors compétition, en compétition, des tests à chaque match et des tests ciblés basés sur la coopération et le partage des connaissances. Je suis très heureux de la collaboration renforcée avec les agences nationales antidopage, ce qui conduira à un programme antidopage encore plus efficace pour le football européen."

Le Dr D'Hooghe a également exprimé sa satisfaction concernant les progrès à ce jour du programme médical de l'UEFA pour le tour final en France. "L'infrastructure médicale et les effectifs médicaux sont très importants pour cette compétition majeure", a-t-il dit. "Nous allons avoir le meilleur programme médical et le meilleur personnel en place, avec le réseau de médecins de la Fédération française de football qui soutiendront les équipes dans leurs camps de base, les hôtels de transfert et les stades."

Une étude sur les blessures dans le football d'élite sera également menée pendant l'UEFA EURO 2016. L'étude visera à évaluer le risque, le motif et la gravité des blessures lors de la phase finale. Elle permettra d'améliorer la compréhension des blessures en partageant les données et les connaissances obtenues avec la famille du football au sens large.

L'Étude sur blessures dans les clubs d'élite de l'UEFA est, elle, maintenant dans sa 15e année. Elle fera l'objet d'une édition spéciale du "British Journal of Sports Medicine", en juin. La réunion annuelle de cette étude a lieu à Lisbonne, le 1er juin.