L'IFAB élargit le processus de consultation

The International Football Association Board (IFAB), réuni à Édimbourg, a élargi ses consultations afin d'améliorer son processus décisionnel.

Un arbitre assistant additionnel en action en UEFA Champions League
Un arbitre assistant additionnel en action en UEFA Champions League ©Domenic Aquilina

Dépositaire des Lois du Jeu, l'International Football Association Board (IFAB, conseil de l'association internationale du football), a donné son accord pour élargi ses consultations afin d'améliorer son processus décisionnel.

L'IFAB, qui est constitué de la FIFA et des quatre associations britanniques, Angleterre, Écosse, Irlande du Nord et Pays de Galles – s'est réuni pour la 127e fois e assemblée générale annuelle, à Édimbourg, samedi.

"Dans le cadre des propositions de rénovation de la gouvernance présentées lors du Congrès de la FIFA 2011, l'IFAB s'est vu demander de 's'auto-réformer'", indique un communiqué de l'IFAB. "Les quatre associations nationales britanniques et la FIFA ont donc entrepris un minutieux travail d'évaluation.

"À l'issue de cette étude, la composition de l'IFAB demeure inchangée. Les parties concernées ont cependant admis qu'une consultation plus régulière des acteurs du jeu améliorerait le processus de décision, tout en offrant davantage de transparence. Le 26 février à Zurich, les secrétaires généraux des six Confédérations ont assisté à une première présentation. Ces conclusions seront soumises au Congrès de la FIFA 2013 à l'île Maurice, les 30 et 31 mai prochains"

Afin d'améliorer le processus de consultation, l'IFAB a accepté la création de deux nouveaux organes consultatifs : le panel technique, qui réunira des experts de l'arbitrage du monde entier, et le panel football, au sein duquel siègeront 20 anciens joueurs et techniciens, des entraîneurs en activité, des membres de la FIFPro et des directeurs techniques des Confédérations.

L'IFAB a également reçu un rapport sur l'arbitre assistant supplémentaire, qui a été pris en compte dans les Lois du Jeu après une décision de l'IFAB en juillet, et qui est présent dans les grandes compétitions de clubs de l'UEFA, de même que dans dans championnats nationaux et des coupes en Europe après le succès rencontré au printemps et à l'été derniers à l'UEFA EURO 2012, en Pologne et en Ukraine. Ce système, conçu pour aider les arbitres à prendre leurs décisions, fait appel à deux arbitres assistants supplémentaires postés sur les lignes de but pour surveiller les surfaces de réparation.

L'IFAB a également reçu un rapport concernant l'évolution du projet de technologie sur la ligne de but. l'IFAB a estimé qu'il revenait aux organisateurs de chaque compétition de décider si la GLT devait être utilisée sur l'ensemble des matches ou lors de rencontres spécifiques.

Concernant les Lois du Jeu, l'IFAB a approuvé une clarification de la formulation de la Loi 11 (hors-jeu, interprétation des Lois du Jeu). L'IFAB a reconnu que l'expression "interférant avec un adversaire ou tirant un avantage" n'était pas suffisamment précise. La nouvelle formulation sera effective à partir du 1er juillet 2013.

En outre, un rapport a été présenté concernant la Loi 4 (équipement des joueurs), à savoir autoriser le port du voile pour une période d'essai, sans obligation. Sur ce dernier point, les membres de l'IFAB ont rappelé qu'une décision définitive interviendrait lors de l'Assemblée Générale Annuelle 2014.

Une proposition de réévaluation de la Loi 8 (coup d'envoi et reprise du jeu, balle à terre) a été repoussée pour permettre l'organisation de nouvelles consultations. Une nouvelle proposition sera présentée lors de l'Assemblée Générale Annuelle 2014.