Les arbitres assistants à Malaga

Un stage organisé par l'UEFA pour les arbitres assistants à Malaga, en Espagne, a permis de mettre l'accent sur l'importance de leur rôle.

©UEFA

La formation des meilleurs arbitres assistants d'Europe est l'un des éléments clés du programme de développement des arbitres de l'UEFA. En avril, les officiels chargés d'aider leur collègue du milieu de terrain ont reçu des conseils d'expert lors d'un stage UEFA à Malaga.

En tout, 41 arbitres assistants internationaux sont partis pour l'Espagne pour tester leur condition physique et analyser un poste qui connaît une importance grandissante dans le football ultra-rapide de nos jours.

Le stage a permis d'évoquer différents aspects du rôle d'arbitre assistant, et notamment la Loi 11 des Lois du Jeu concernant le hors-jeu. Les assistants ont pu étudier et discuter de différents incidents et ont reçu des directives claires afin d'assurer l'uniformité dans la prise de décision lors de compétitions de l'UEFA.

Les arbitres assistants doivent également bien comprendre toutes les lois, notamment la Loi 12 - Fautes et incorrections - puisqu'ils doivent être prêts à informer l'arbitre en cas de faute se produisant hors du champ de vision de celui-ci. Les assistants ont pu longuement en discuter à Malaga.

Ils ont également dû passer un test physique éprouvant, sous les ordres de l'expert en arbitrage de l'UEFA Werner Helsen et de son équipe qui ont surtout porté leur attention sur la vitesse et l'agilité dont les assistants doivent faire preuve sur de courtes distances.

Lors de ce stage, le responsable de l'arbitrage à l'UEFA, Hugh Dallas, était accompagné par d'anciens arbitres assistants de finale de Coupe du Monde de la FIFA, Philip Sharp et Leif Lindberg, ainsi que par leurs collègues expérimentés Giovanni Stevanato et Maciej Wierzbowski.

"C'est formidable de pouvoir compter sur d'anciens arbitres assistants qui ont connu le plus haut niveau ; ils peuvent véhiculer leur expérience et leurs connaissances", s'est réjoui Dallas.

Les assistants présents à Malaga ont tous remercié l'UEFA pour leur avoir fait mieux comprendre ce qu'elle attend d'eux au plus haut niveau européen.

Par ailleurs, ils ont pu travailler la pratique grâce aux jeunes du Málaga CF qui sont venus apporter leur aide pour simuler des scénarios de match. Les officiels ont ensuite reçu des commentaires vidéo en temps réel et des conseils pour être plus précis dans leur prise de décision.

"Nous avons également expliqué l'importance qu'il y a à bien se préparer pour une rencontre, en connaissant la tactique des équipes qu'ils vont arbitrer, en étudiant le mouvement des joueurs et en décryptant les formations des équipes", a ajouté Dallas. "Cela peut les aider pendant le match."

"Dans le football moderne, la préparation d'un officiel de match passe forcément par l'acquisition de connaissances tactiques", a-t-il expliqué.

En plus de travailler continuellement avec les arbitres, l'UEFA va également développer son programme de formation des arbitres assistants. "Il est important que l'UEFA ne fasse pas de surplace", a conclu Dallas, "et que nous continuions à découvrir la nouvelle génération d'officiels de match, y compris les arbitres assistants. Ce stage était aussi là pour ça."