Deux paires d'yeux en plus pour les arbitres

Deux arbitres assistants supplémentaires complèteront le traditionnel quatuor arbitral au cours d'une expérimentation qui aura lieu lors de la phase de groupes de l'UEFA Europa League cette saison.

©UEFA.com

De plus amples renseignements ont été dévoilés sur l'expérimentation portant sur deux arbitres assistants supplémentaires et prévue lors de la phase de groupes de l'UEFA Europa League cette saison.

Les 144 matches
Le tirage au sort de l'UEFA Europa League s'est déroulé à Monaco vendredi, et les 144 matches de groupes seront arbitrés par six officiels. Dans le cadre d'une expérimentation qui a été entérinée par l'instance chargée des règles du football, l'International Football Association Board (IFAB), le traditionnel quatuor arbitral composé de l'arbitre de champ, des deux arbitres assistants et du quatrième arbitre, sera complété de deux arbitres assistants supplémentaires qui prendront place le long de chaque ligne de but.

Avec l'accord de l'IFAB
Lors de sa 123e assemblée générale annuelle à Newcastle, en Irlande du Nord, le 28 février, l'IFAB, composée de représentants des quatre fédérations britanniques de football et de la FIFA, a donné son accord à la poursuite au niveau professionnel de l'expérimentation lancée en 2008 lors de certains tournois de qualification du Championnat d'Europe des moins de 19 ans de l'UEFA. Le choix de la nouvelle UEFA Europa League comme compétition support de la prochaine étape a été confirmé en mai.

Deux paires d'yeux supplémentaires
"En substance," a dit un communiqué commun de la FIFA, instance mondiale du football, et de l'UEFA vendredi, "les arbitres assistants supplémentaires apporteront deux paires d'yeux en plus visant à superviser le jeu et à s'assurer que les règles du jeu seront respectées, en informant l'arbitre principal d'incidents de toute nature qui aurait pu échapper à sa vigilance, en particulier dans des zones clés du terrain comme la surface de réparation et ses alentours. L'arbitre central restera seul responsable du match et le seul officiel doté de pouvoirs décisionnels."

Communication radio
"Les arbitres assistants supplémentaires seront positionnés de l'autre côté de la cage par rapport à l'arbitre de touche – sur la gauche si l'on se place du rond central. Dotés d'un système de communication radio visant à relayer leurs recommandations à l'arbitre principal, mais dépourvus de drapeaux, les arbitres assistants supplémentaires resteront en général derrière la ligne de but, mais pourront pénétrer dans la surface de réparation lorsque le jeu se déplacera vers l'autre extrémité du terrain de manière à suivre l'action."

De même nationalité
"Etant donné l'importance potentiellement cruciale de leurs interventions sur le déroulement du jeu", poursuit le communiqué, "les arbitres de la liste internationale actuelle de la FIFA ou les meilleurs au niveau national (âgés de moins de 45 ans au 1er janvier 2009) rempliront le rôle d'arbitre assistant supplémentaire. Conformément à la politique actuelle, ils seront de même nationalité que les quatre autres membres de l'équipe arbitrale de l'UEFA Europa League qu'ils complèteront."

Session d'information à Nyon
Une session d'information destinée aux arbitres et observateurs de ces derniers s'est déroulée au siège de l'UEFA à Nyon, en Suisse, cette semaine sous l'égide de l'IFAB, gardiens des règles du jeu. Les 48 arbitres et les 48 observateurs nommés pour la phase de groupes de l'UEFA Europa League  2009/10 ont reçu des instructions et directives complètes de la part des formateurs chargés de l'arbitrage en vue du lancement de l'expérimentation lors du coup d'envoi des matches de groupes le 17 septembre.

Sous le contrôle d'experts
"Des experts techniques désignés par l'IFAB superviseront tous les évènements afin d'évaluer l'impact que les deux arbitres assistants supplémentaires ont sur le jeu et de déterminer s'ils contribuent à la maîtrise du match par les officiels," a terminé le communiqué. "Les conclusions seront présentées à l'IFAB ultérieurement à des fins d'examen."

Cliquez ici pour obtenir plus d'infos sur l'IFAB.