Cinq arbitres qui convainquent

L'expérience des deux arbitres assistants supplémentaires, destinés à faciliter la prise de décision de l'arbitre pendant un match, continue de réunir les avis favorables dans la famille du football européen.

©UEFA.com

L'expérience des deux arbitres assistants supplémentaires, destinés à faciliter le processus de prise de décision de l'arbitre pendant un match, continue de réunir les suffrages favorables dans la famille du football européen.

Réactions positives
La Commission du football de l'UEFA, présidée par Franz Beckenbauer (Allemagne) et composée d'autres anciens joueurs, a exprimé tout son soutien à cette expérience lors de sa dernière réunion cette semaine à Nyon. Cette expérience mettant en scène cinq arbitres est réalisée sur les matches de l'UEFA Europa League 2009/10. Celle-ci a été proposée par le président de l'UEFA, Michel Platini, à la suite de l'approbation de cette décision par le Comité exécutif de la FIFA lors de sa réunion de Nassau (Bahamas) cet été, et après plusieurs essais lors du Championnat d'Europe des moins de 19 ans de l'UEFA à l'automne 2008.

La surface en ligne de mire
En plus de l'arbitre et de ses deux arbitres de touche, deux assistants supplémentaires sont placés derrière chaque ligne de but, avec pour mission de se concentrer sur tout incident pouvant survenir dans la surface de réparation (fautes, mauvais comportement).

Avantages évidents
La  commission a reconnu que les avantages de cette expérience étaient déjà évidents. Deux paires d'yeux supplémentaires offrent une aide très importante aux arbitres. Non seulement cela réduit le nombre d'erreurs, surtout dans la surface, mais cela aide aussi à améliorer le comportement des joueurs.

Comportement
En outre, la commission a parlé des efforts faits pour améliorer le comportement des joueurs sur le terrain. L'influence des associations de joueurs, la responsabilité des entraîneurs et le sens du respect professionnel sont des aspects qui peuvent amener les joueurs à se comporter de manière appropriée.

L'importance des équipes nationales
La commission a également abordé la question de l'importance des équipes nationales, véritables porte-drapeaux du style et de l'identité footballistique d'un pays. Face à la mondialisation grandissante, il est certain que les associations nationales jouent un rôle clé dans la sauvegarde de l'identité footballistique nationale, et ce grâce à la promotion de l'équipe nationale, le développement de joueurs et divers programmes de formation d'entraîneurs.

Commission du football de l'UEFA
Président :
Franz Beckenbauer (Allemagne)
Président adjoint : Vitaly Mutko (Russie)
Premier vice-président : Pavel Cebanu (Moldavie)
Deuxième vice-président : Dejan Savićević (Monténégro)
Troisième vice-président : Grzegorz Lato (Pologne)

Membres :
Demetrio Albertini (Italie)
Revaz Arveladze (Géorgie)
Miodrag Belodedici (Roumanie)
Zvonimir Boban (Croatie)
Ivan Ćurković (Serbie)
Fernando Hierro (Espagne)
Julius Kvedaras (Lituanie)
Yordan Letchkov (Bulgarie)
Anton Ondruš (Slovaquie)
Gordon Smith (Écosse)