Solidarité de mise à Trondheim

Lors de la Super Coupe de l'UEFA, un message de paix et de solidarité sera lu et adressé aux civils et réfugiés victimes de bombardements.

©UEFA

Mardi, en préambule de la Super Coupe de l'UEFA, qui opposera le Real Madrid et Séville à Trondheim, les capitaines des deux équipes liront un message destiné aux victimes des bombardements.

Ce match sera l'occasion, pour l'UEFA, de prouver que le monde du football soutient les civils et réfugiés victimes de ces actes de guerre à travers le monde.

Lors de la cérémonie d'ouverture de cette rencontre, qui se jouera au Lerkendal Stadion, les deux capitaines seront accompagnés sur le terrain de deux enfants réfugiés handicapés. L'un est afghan, l'autre, syrien, et vivent tous deux en Norvège, où ils ont été accueillis. Ensemble, ils apporteront les trophée de l'UEFA Champions League et de l'UEFA Europa League sur la pelouse.

La Fondation UEFA pour l'enfance travaille en collaboration avec Handicap International pour défendre les droits des handicapés dans le monde entier, améliorer leurs conditions de vie, et les aider à s'intégrer à la société. La fondation soutien la nouvelle campagne d'Handicap International, intitulée 'Non aux bombardements des civils", et qui appelle les différents gouvernements à instaurer des lois internationales interdisants aux parties en guerre de viser les populations civiles, qui comptent énormément d'enfants.

Le match de Trondheim marquera également le lancement d'une nouvelle campagne mise en place par Handicap International, dont le but est de mobiliser l'opinion publique sur les conséquences dramatiques de l'usage d'armes explosives à grande échelle sur les zones densément peuplées. Une vidéo promotionnelle sera diffusée sur les écrans du stade à la mi-temps. Le jeune chanteur norvégien Henrik Fuglem reprendra également le classique des Beatles, "All You Need Is Love" durant la cérémonie d'ouverture.

Ce soutien va dans le sens du soutien qu'apporte la fondation UEFA aux enfants victimes de ces conflits, dans les domaines de la santé, de l'éducation, de l'accès au sport, du développement personnel, de l'intégration sociale, et de la protection de leurs droits. L'UEFA, la Fédération norvégienne de football (NFF), le comité local d'organisatoin de la Super Coupe de l'UEFA à Trondheim, le Real Madrid et Séville ont tous tenu à soutenir l'événement de mardi.

"C'est un immense honneur pour nous d'accueillir ce match, qui mettra aux prises le must du football européen", a déclaré Leif Ivar Akselvoll, porte parole de la NFF. "Ce match, ainsi que la cérémonie d'ouverture, serviront à diffuser un message de paix, et mettre en avant les enfants, qui sont l'avenir de ce monde. Ce sera l'occasion de souligner le rôle que peut jouer le football dans le domaine de l'intégration sociale. Nous soutenons pleinement la campagne lancée par Handicap International."

Depuis 2011, Handicap International appellle la communauté internationale à s'opposer à l'utilisation d'armes explosives dans les zones habitées. "Cette utilisation est inacceptable," a déclaré Manuel Patrouillard, directeur d'Handicap International. "Le bombardement des civils, cela n'a rien à voir avec la guerre. C'est un crime. Il y a un besoin urgent de protéger les populations civiles et de forcer les parties en guerre à se plier aux lois internationales humanitaires."

Trondheimest la première ville de Norvège à accueillir un événement majeur du football européen. La cérémonie d'ouverture, mise en place par l'agence polonaise Platige Image, en collaboration avec le chorégraphe Waldek Szymkowiak, mettra en scène des artistes locaux. 120 d'entre eux sont issus de clubs de football de la région, et le reste de la troupe a été recruté parmi les élèves de l'école de danse de Trondheim, "Dansons !".

La cérémonie d'ouverture sera non seulement orientée vers la paix, mais elle aura aussi un fort accent norvégien.