Les victimes des mines interrogent Sergio Ramos

L'UEFA a offert aux victimes des mines en Afghanistan l'opportunité d'interroger le capitaine du Real Madrid Sergio Ramos.

Les joueurs du CICR à Kaboul
Les joueurs du CICR à Kaboul ©UEFA.com

Cette année, Sergio Ramos remet un chèque spécial de 100 000 € au nom de l'UEFA au Comité international de la Croix-Rouge (CICR). Il a été désigné après avoir récolté le plus de suffrages lors de l'élection de l'Équipe de l'année UEFA.com pour 2016.

Lors d'un échange émouvant, le capitaine du Real Madrid s'est généreusement livré sur sa philosophie et a partagé de précieux conseils avec les joueurs du CICR.

Kaboul : Qui vous a inspiré pour devenir un grand joueur ?

Sergio Ramos : Eh bien, c'est vrai que quand j'ai débuté, j'étais plus fan de joueurs offensifs, et un en particulier : le Brésilien Ronaldo, Ronaldo Luís Nazário de Lima. Une autre de mes idoles était Claudio Caniggia, un attaquant argentin aux cheveux longs, que j'aimais beaucoup. C'est à cause de lui que j'ai commencé à me laisser pousser les cheveux !

Kaboul : Bonjour Sergio Ramos, comment puis-je devenir un grand joueur ?

Sergio : Pour devenir un grand joueur, il faut montrer un véritable engagement, et il faut être très humble et travailler dur. Et surtout, il faut se battre pour réaliser ses rêves.

Kaboul : Sergio Ramos, quand vous aviez mon âge, quels étaient vos rêves ?

Sergio : Quand j'avais votre âge, je rêvais de devenir footballeur et, comme je l'ai déjà dit, j'ai pu réaliser mes rêves grâce à beaucoup de détermination et de travail.