L'UEFA et l'ECA sur la voie d'un nouvel accord

L'UEFA est parvenue à un accord provisoire avec l’ECA concernant le nouveau protocole d'accord entre les deux organisations.

A UEFA flag flies at the UEFA European Under-19 Championship in northern France
A UEFA flag flies at the UEFA European Under-19 Championship in northern France ©Sportsfile

L'UEFA confirme aujourd'hui être parvenue à un accord provisoire avec l’Association européenne des clubs (ECA) concernant la signature d’un nouveau protocole d'accord entre l’UEFA et l’ECA, qui courra du 1er juin 2012 au 30 mai 2018.

Les deux parties ont trouvé une solution pour la plupart des points d’achoppement : l’augmentation de la somme versée aux clubs ayant contribué à l’organisation de l’UEFA EURO 2012 (fixée à €55M en janvier 2008) ainsi qu’à l’organisation de l’UEFA EURO 2016 et au succès de leur football national en général, et une assurance couvrant le risque de blessure en matches internationaux. L’UEFA et l’ECA sont également parvenues à un compromis concernant le calendrier international, établissant un équilibre entre les intérêts des équipes nationales et ceux des clubs.

Le nouveau Protocole d'accord sera maintenant présenté au Congrès de l'UEFA, à Istanbul, le 22 mars prochain. La proposition de calendrier international nécessite également l’aval de la FIFA.

Interrogé au sujet du protocole d'accord, le secrétaire général de l’UEFA, Gianni Infantino, a déclaré : "L’UEFA et les clubs européens travaillent main dans la main depuis longtemps afin d'aider au mieux les clubs, les sélections et le football en général. Avec ce nouvel accord, qui couvrira pour la première fois les blessures des joueurs sociétaires de clubs européens, nous ne nous contentons pas de veiller sur les joueurs, les clubs et les fédérations nationales : nous faisons également preuve de respect et d’unité envers les autres confédérations footballistiques".

"Nous sommes donc très heureux d’annoncer ce nouvel accord avec l’ECA et nous avons de bonnes raisons d’espérer que notre proposition de calendrier sera validée par la FIFA, qui a toujours entretenu le dialogue avec nous sur ce sujet."