L'UEFA et l'ECA signent un protocole d'accord

L'UEFA et l'Association européenne des clubs (ECA) ont signé un nouveau protocole d'accord portant sur la période allant de 2012 à 2018.

©UEFA.com

Un nouveau protocole d'accord, portant sur la période de 2012 à 2018, a été signé aujourd'hui entre l'UEFA et l'Association des clubs européens (ECA), à l'occasion du XXXVIe Congrès ordinaire de l’UEFA, à Istanbul, en Turquie.

Ce protocole a été signé par le Président de l'UEFA, Michel Platini, et par le président du Comité exécutif de l'ECA, Karl-Heinz Rummenigge. Cet accord permettra de tisser des relations constructives entre l'instance dirigeante du football européen et l'Association des clubs européens.

Ce nouveau protocole d'accord est en vigueur du 22 mars 2012 au 30 mai 2018 et porte sur les points mentionnés ci-dessous.

Assurance
À moins que la FIFA ne prenne en charge cette couverture au niveau mondial, l'UEFA conclura une police d'assurance couvrant le risque de blessure des joueurs mis à disposition en équipe nationale. Cette assurance s'appliquera à tous les joueurs inscrits auprès d'un club européen, quelle que soit leur nationalité, et à tous les matches figurant dans le calendrier international, y compris les matches officiels et les matches amicaux, à partir de juin, à savoir dès le début de l'UEFA EURO 2012 en Pologne et en Ukraine.

Participation des clubs aux bénéfices de l'UEFA EURO
Les clubs recevront désormais un montant accru de EUR 100 millions provenant des recettes de l'UEFA EURO 2012, en reconnaissance de leur contribution significative à la réussite du tournoi. Ce montant sera porté à EUR 150 millions pour l'UEFA EURO 2016 en France.

Bonne gouvernance/participation des clubs au processus décisionnel
A l'avenir, la Commission des compétitions interclubs, composée essentiellement de représentants des clubs, bénéficiera d'un «droit de renvoi» dans toutes les décisions exerçant une influence sur les compétitions interclubs. Ce droit renforce l'implication des clubs dans le processus décisionnel de l'UEFA.

Calendrier international
Il s'agit de soutenir le futur calendrier international des matches proposé (option appelée «Statu quo plus»), qui sera présenté au Comité Exécutif de la FIFA la semaine prochaine pour approbation. Ce calendrier devrait en principe comprendre 9 dates rapprochées sur une période de deux ans, sans matches amicaux simples. La date pour matches amicaux d'août serait donc supprimée.

S'exprimant au sujet de cet accord avec l'ECA, le Président de l'UEFA, Michel Platini, a déclaré :

«Je suis heureux que ce protocole d'accord réunisse les principales parties prenantes de la famille du football. L'UEFA, ses associations nationales et les clubs ont fait preuve d'unité sur plusieurs questions importantes qui concernent le football international. Ce fait démontre l'excellente relation de travail que nous entretenons avec les clubs et constitue un véritable succès, qui renforcera davantage l'unité de la famille du football.»

Le président de l'ECA, Karl-Heinz Rummenigge, a ajouté :

«Aujourd'hui est un grand jour pour le football interclubs européen. En effet, avec cet accord, l'UEFA reconnaît clairement l'importance des clubs et leur contribution significative au succès du football pour équipes nationales. Ce protocole reflète un meilleur équilibre entre le football pour équipes nationales et le football interclubs, et représente une grande réussite pour la famille du football européen. Je remercie sincèrement le Président de l'UEFA, Michel Platini, pour sa volonté de parvenir à un tel accord avec les clubs. Non seulement l'ECA mais tous les clubs européens devraient être fiers de ce résultat. Nous avons hâte de continuer à bâtir l'avenir du football européen ensemble, avec l'UEFA.»

Sergey Pryadkin, membre du conseil de l'EPFL, et Philippe Piat, président de la FIFPro Division Europe, ont signé les accords respectifs avec le président de l'UEFA.

 "À l'occasion du Congrès de l'UEFA, et face à ses 53 associations membres", a déclaré le secrétaire général de l'UEFA Gianni Infantino, "l'UEFA a signé un protocole d'accord avec chacune des trois principales parties prenantes du football européen : les clubs, les ligues et les joueurs. Les accords donneront au football européen la stabilité nécessaire pour les années à venir, et ils illustrent un engagement de toutes les parties impliquées dans le football européen pour travailler ensemble pour améliorer encore le sport que nous aimons tous."