L'UEFA et l'ECA renouvellent leur protocole d'accord

015 - L'UEFA et l'ECA ont renouvelé leur protocole d'accord jusqu'en 2022, et des représentants des clubs participeront aux séances du Comité exécutif de l'UEFA.

UEFA President Michel Platini and European Club Association (ECA) chairman Karl-Heinz Rummenigge sign the Memorandum of Association at the UEFA XXXIX Ordinary Congress
UEFA President Michel Platini and European Club Association (ECA) chairman Karl-Heinz Rummenigge sign the Memorandum of Association at the UEFA XXXIX Ordinary Congress ©UEFA

015 - L'UEFA et l'ECA ont renouvelé leur protocole d'accord jusqu'en 2022

Lors de la 14e Assemblée générale de l'Association des clubs européens (ECA) à Stockholm, l'UEFA et l'ECA ont annoncé aujourd'hui le renouvellement de leur protocole d’accord jusqu'au 31 mai 2022. L'accord renouvelé, qui témoigne de la force du partenariat stratégique développé par l'UEFA et l'ECA depuis 2008, comprend maintenant en particulier le cycle des compétitions interclubs de l'UEFA 2018-21 et l'UEFA EURO 2020. L'accord établit une nouvelle référence pour la relation entre les clubs et les associations nationales en accordant aux clubs un plus grand rôle dans la gouvernance au plus haut niveau et une quote-part de fonds accrue.

L'ECA rejoint le Comité exécutif de l'UEFA
Le Congrès de l'UEFA, qui s'est réuni la semaine dernière, a ratifié le principe d'une représentation des parties prenantes au sein du Comité exécutif de l'UEFA. Dès la prochaine séance, deux représentants de clubs de l'ECA prendront part aux séances du Comité exécutif de l’UEFA en tant que membres ne disposant pas du droit de vote. La présence de représentants de clubs en tant que membres à part entière disposant du droit de vote au sein du Comité exécutif de l'UEFA sera mise en œuvre lors du prochain Congrès de l'UEFA, sous réserve des changements statutaires nécessaires. Cet accord constitue une réalisation majeure pour l'ECA et un message fort de l'engagement de l'UEFA en faveur de modèles de gouvernance modernes et dynamiques. Et, surtout, il reconnaît sans équivoque l'importance des clubs pour le football européen.

Rôle croissant de la Commission des compétitions interclubs
Le nouveau protocole d'accord renforce le rôle de la Commission des compétitions interclubs de l'UEFA, qui exercera une influence plus importante au plus haut niveau décisionnel. La Commission des compétitions interclubs de l'UEFA en référera directement au Comité exécutif de l'UEFA et bénéficiera d'un « droit de renvoi » dans un certain nombre de questions qui concernent les clubs ou les compétitions interclubs. Elle sera également informée et consultée pour les questions financières et liées au marketing, et se composera exclusivement de représentants de clubs.

Montants accrus pour les clubs lors de l'UEFA EURO 2020
Pour la première fois, lors de l'UEFA EURO 2020, les montants versés aux clubs seront calculés en tant que pourcentage sur les recettes brutes totales. Les clubs recevront 8 % des recettes provenant des droits de diffusion, des droits commerciaux et de la billetterie/hospitalité, le minimum étant fixé à EUR 200 millions – soit une augmentation de EUR 50 millions par rapport à la quote-part des clubs sur les recettes de l'UEFA EURO 2016.

Concept de distribution des recettes des compétitions interclubs
L'UEFA et l'ECA ont développé ensemble un mécanisme de distribution révolutionnaire pour l'UEFA Champions League et l'UEFA Europa League, visant à partager l'augmentation des recettes des compétitions de manière plus équitable entre les clubs européens. Un montant record de EUR 2,24 milliards – combinant les recettes des compétitions interclubs de l'UEFA supérieures de 32 % et les recettes de billetterie et d'hospitalité des finales – sera réparti, et l'accent sera mis sur la solidarité. Une proportion de fonds plus élevée que jamais sera versée aux participants à l'UEFA Europa League, aux participants aux tours de qualification et aux clubs des championnats de petites et moyennes ligues. Le concept signifie davantage de fonds pour tous, parce que le nouveau système basé sur le pourcentage garantit que chaque partie prenante bénéficiera proportionnellement de la croissance continue des compétitions. L'UEFA est fière d'avoir réalisé ce cercle vertueux pour le bien du football européen en collaboration avec l'ECA. Tous les détails de ce nouveau concept de distribution seront publiés par l’UEFA.

Commentant le renouvellement du protocole d'accord, le Président de l’UEFA, Michel Platini, a déclaré :
« Je suis très heureux que nous ayons étendu notre partenariat avec l'ECA jusqu'en 2022. J'ai toujours pensé que l'UEFA devait travailler avec les associations nationales et les clubs afin de trouver les meilleures idées et les meilleures solutions pour le football européen. Je me réjouis de voir notre relation se renforcer à l'avenir en garantissant que nos intérêts communs soient favorisés et protégés.
J'aimerais également remercier le Président de l'ECA, Karl-Heinz Rummenigge, pour ses efforts au cours des nombreuses années de notre collaboration. Cela a été un plaisir de travailler avec lui. »

Le Président de l'ECA, Karl-Heinz Rummenigge, a ajouté :
« La signature du deuxième accord avec l'UEFA en 2012 a constitué un moment historique. Il exprimait l'unité de l'ECA et notre désir de développer et d'améliorer le football interclubs, et nous avons été confirmés comme un sérieux partenaire de l'UEFA. Notre troisième protocole d'accord marque le début d'une nouvelle ère, une collaboration à long terme avec l'UEFA, similaire à celle que nous entretenons avec la FIFA. Avec les deux instances dirigeantes, à l'issue de discussions ouvertes, loyales, mais pas toujours faciles, nous avons obtenu un calendrier international des matches stable et des avantages accrus pour les clubs pour la mise à disposition de joueurs qui participent à l'EURO et à la Coupe du Monde. De plus, à l'avenir, l'ECA ne sera pas seulement directement impliquée dans le football européen par sa participation au sein du Comité exécutif de l'UEFA, mais bénéficiera également de fonds plus élevés. Tous les clubs recevront une quote-part plus importante sur les recettes accrues de l'UEFA Champions League et de l'UEFA Europa League pour le cycle 2015-18, en particulier les participants à l'UEFA Europa League. J'aimerais remercier le Président de l'UEFA, Michel Platini, pour partager notre vision du football interclubs européen et avoir facilité cette collaboration constructive. L'ECA est encore une organisation très jeune et ces réalisations sont un succès extraordinaire, qui renforcera la solidarité entre les clubs et notre sens de responsabilité pour le football. »

La version intégrale du protocole d'accord peut être téléchargée ici