Le Parlement européen contre le trucage de match

Le président de l'UEFA Michel Platini a félicité le Parlement européen, la résolution votée par celui-ci soutenant tous les objectifs clés de l'UEFA.

Flags of European Union nations outside the European Parliament building in Strasbourg
Flags of European Union nations outside the European Parliament building in Strasbourg ©AFP

Le Parlement européen a soutenu aujourd'hui l'ensemble des objectifs clés de l'UEFA en matière de paris et de trucage de matches. Le vote d'aujourd'hui, lors de la séance plénière du Parlement européen, à Strasbourg, vient renforcer les efforts accomplis par l'UEFA pour lutter contre le trucage de matches dans le football.

Le Président de l'UEFA, Michel Platini, a déclaré : "Je suis très heureux de cette résolution et je félicite le Parlement européen de s'être rangé aux côtés de l'UEFA pour lutter contre les puissances criminelles qui orchestrent le trucage de matches en Europe. En œuvrant ensemble, nous pourrons mettre un terme à la plus grande menace qui pèse sur l'avenir du sport en Europe."

La résolution votée aujourd'hui par les membres du Parlement européen demande que des mesures soient prises pour protéger l'intégrité du sport par le biais d'une coopération transfrontalière entre les organisations sportives et les autorités publiques compétentes. Élément important : elle reconnaît la valeur ajoutée qu'une approche pour toute l'UE peut avoir dans le domaine des paris en ligne. Les membres du Parlement européen ont recommandé en particulier que les fraudes liées aux paris sportifs soient qualifiées d'infractions pénales dans toute l'Europe.

La résolution du Parlement européen sur les paris en ligne appelle à la reconnaissance des droits de propriété des organisateurs de manifestations sportives sur leurs compétitions au moyen d'un juste retour financier de la part des sociétés de paris. La France est le premier pays d'Europe à avoir inscrit ce droit dans sa législation nationale. Ce droit de propriété garantit la coopération entre les organisations sportives et les sociétés de paris, une coopération qui conduit à davantage de transparence et à de meilleurs mécanismes de surveillance et de contrôle, et qui contribue à la lutte contre le blanchiment d'argent par l'intermédiaire des paris.

La Commission européenne a adopté cette année un Livre vert sur les jeux d'argent et de hasard en ligne dans le marché intérieur, qui a lancé une procédure de consultation portant, notamment, sur le trucage de matches. La résolution votée aujourd'hui définit la position du Parlement européen sur le Livre vert de la Commission européenne.

Le Parlement européen est le dernier organe politique à rejoindre l'UEFA dans ses efforts pour lutter contre le trucage de matches. En effet, le Conseil de l'Europe a adopté une résolution sur le trucage de matches en septembre. Le Président de l'UEFA, Michel Platini, a également abordé cette question face aux ministres des Sports européens lors de leur séance à Cracovie, en octobre. En outre, la présidence polonaise de l'UE veut inclure la lutte contre le trucage de matches dans les conclusions du Conseil de l'Union européenne plus tard dans l'année.