Le président de l'UEFA rencontre les commissaires européens

Un déjeuner de travail rassemblant le président de l'UEFA Michel Platini et d'importants commissaires de l'Union européenne a eu lieu à Bruxelles.

The European Commission building in Brussels
The European Commission building in Brussels ©AFP

Le président de l'UEFA, Michel Platini, a rencontré Viviane Reding, vice-présidente de la Commission européenne et commissaire chargée de la justice, des droits fondamentaux et de la citoyenneté, et Joaquín Almunia, vice-président de la Commission européenne et commissaire chargé de la concurrence. Le président de l'UEFA a été invité à ce déjeuner de travail au siège de la Commission européenne à Bruxelles, ce qui constitue une autre étape très positive dans les relations entre l'UEFA et la Commission européenne.

C'est la deuxième fois que les parties se rencontrent, montrant ainsi que les discussions sur des questions d'intérêt commun ont déjà progressé. Une série de sujets ont été abordés, notamment deux questions d'actualité, à savoir le Règlement de l’UEFA sur l’octroi de licence aux clubs et le fair-play financier et la sécurité juridique du sport.

Le président de l'UEFA a déclaré : "J'apprécie énormément le soutien que Mme Reding et M. Almunia apportent aux efforts accomplis par l'UEFA pour relever les grands défis auxquels le football européen est actuellement confronté. Ils prennent nos inquiétudes au sérieux, et je promets que l'UEFA travaillera sans relâche avec l'UE pour chercher des solutions viables à ces questions".

Les parties ont abordé la crise financière actuelle, et le président de l'UEFA a rappelé à cette occasion que le sport européen n'était pas immunisé contre ces problèmes. Il a souligné les principaux éléments du Règlement de l’UEFA sur l’octroi de licence aux clubs et le fair-play financier en tant que mesures légitimes, opportunes et proportionnées visant à créer une plus grande stabilité dans les finances du football.

Le président de l'UEFA et les commissaires européens ont convenu de travailler main dans la main pour garantir le succès du fair-play financier. Michel Platini a demandé le soutien politique de la Commission européenne pour la prochaine étape cruciale de la procédure, la mise en œuvre du règlement, et a proposé d'informer personnellement la Commission européenne des développements dans ce domaine.

Un autre thème abordé au cours de cette rencontre a été la résolution des litiges dans le sport. Le président de l'UEFA a expliqué qu'il est capital que les instances arbitrales sportives soient reconnues comme la voie la plus appropriée et la plus directe pour résoudre les litiges relevant du sport. Ces organes garantissent en outre une résolution uniforme et efficace des litiges, qui est essentielle pour préserver le bon déroulement des compétitions sportives.

Toutes les institutions de l'UE ont déjà proclamé leur soutien à la lutte de l'UEFA contre le trucage de matches. Le Parlement européen a approuvé une résolution sur les paris en ligne, en novembre, et la Commission européenne a adopté un Livre vert sur les jeux d'argent et de hasard en ligne dans le marché intérieur, au début de l'année. La lutte contre le trucage de matches a également été incluse, le mois dernier, dans les conclusions du Conseil de l'Union européenne.