L'EPFL apprécie le fair-play financier

L'Association des Ligues européennes de football (EPFL) adhère à l'initiative de l'UEFA sur le fair-play financier et a adopté une réolution pour limiter la taille des équipes, lors de son assemblée à Nyon.

L'Association des igues européennes de football (EPFL) adhère à l'initiative de l'UEFA sur le fair-play financier et a adopté une réolution pour limiter la taille des équipes, lors de son assemblée à Nyon.

L'EPFL, qui a inauguré son siège à Nyon, cette semaine, est représentée dans le  Conseil stratégique du football professionnel (CSFP), qui s'attaque questions en relation avec le football européen. Quatre représentants de l'EPFL sont présents au CSFP, de même que quatre vice-présidents de l'UEFA, et des représentant de l'Association européenne des Club (ECA) et de la division européenne de la FIFPro, le syndicat des joueurs

"Il y eu une très bonne discussion sur le fair-play financier, et l'UEFA a donné une très bonne explication de la façon dont les choses se déroulent", a déclaré le président de l'EPFL Sir David Richards. "Il y a eu une fantastique coopération entre les ligues et l'UEFA pour obtenir promouvoir (ce play financier). Nous sommes heureux des progrès qui ont été faits et attendons avec impatience la prochaine étape."

En septembre 2009, le Comité exécutif de l'UEFA a approuvé à l'unanimité le concept de fair-play financier pour le bien-être du jeu. Ce concept a également été soutenu par la famille du football dans son ensemble. Ses principaux objectifs sont d'introduire plus de discipline et de rationalité dans les finances des clubs de football ; faire diminuer la pression exercée par les salaires et les transferts, et limiter l'inflation ; encourager les clubs à prendre part à la compétition en comptant uniquement sur leurs revenus ; encourager les investissements sur le long terme dans le secteur de la jeunesse et des infrastructures ; protéger la viabilité du football européen sur le long terme ; s'assurer que les clubs honorent leurs dettes en temps et en heure.

"Le football se regroupe pour essayer de penser à l'avenir du jeu", a déclaré Sir David. "L'initiative vient de l'UEFA et les ligues ont pris cela en considération."

"L'UEFA doit être félicitée non seulement pour dénoncer ce problème et pour promouvoir une réponse globale aux défis auxquels nous sommes confrontés à garantir que les clubs demeurent viables", a ajouté le directeur général de l'EPFL Emanuel Macedo de Medeiros. "L'UEFA a élaboré un processus très constructif de consultation, et nous avons eu la chance d'être en mesure de fournir notre contribution et aussi quelques propositions qui ont déjà été prises en compte."

L’EPFL a adopté une résolution concernant les limites du nombre de joueurs dans une équipe au niveau national qui, selon la résolution, devraient être mises en place en vue de la saison 2012/13 au plus tard.

La résolution demande à limiter le nombre de joueurs inscrits à 25 pour chaque club à n’importe quel moment de la saison, au niveau européen et national (première division au niveau national). Outre les 25 joueurs inscrits, un nombre illimité de joueurs de moins de 21 ans sera autorisé.

"C’est un premier pas vers l’établissement de limites du nombre de joueurs dans une équipe dans l’ensemble de l’Europe", explique le directeur général de l’EPFL. "C’est quelque chose de très positif qui va permettre d’assurer un terrain de jeu équilibré, et de garantir pleinement la stabilité financière, le développement des jeunes et la formation des jeunes. Cette règle constitue également un élément important du concept de fair-play financier de l'UEFA."