Les gouvernements appelés à soutenir la cause du football face aux paris

La famille du football européen s'est accordée pour solliciter le soutien des gouvernements sur la question des paris sportifs, à l'issue de sa réunion de jeudi.

©UEFA.com

À l'issue de sa réunion jeudi à Nyon, le Conseil stratégique du football professionnel (CSFP) a dégagé une position commune sur la question des paris sportifs.

En détail, le Conseil Stratégique du Football Professionnel :

• entend renforcer la coopération afin de prévenir et combattre les matches truqués, conformément à la résolution contre les matches truqués adoptée par le CSFP à Monaco le 27 août 2010 ;

• rappelle que la solidarité financière dépend de la redistribution des revenus générés par l'exploitation commerciale du football professionnel de haut niveau au profit du football de base ;

• exprime sa préoccupation face au phénomène grandissant d'exploitation commerciale non autorisée des compétitions de football dans le cadre de paris sportifs

• considère que les clubs et les organisateurs de compétitions devraient posséder des droits, notamment de propriété intellectuelle, sur l'utilisation des événements dans lesquels ils sont engagés par les entreprises de paris sportifs et que ces entreprises devraient proposer une compensation financière

• rappelle que la dite compensation financière est fondamentale pour financer le football de base et pour combattre les matches truqués et les fraudes dans le monde du sport

• dans la lignée des récentes initiatives de la Commission Européenne, du Parlement Européen, du Conseil de l'Europe et certains gouvernements nationaux, la CSFP appelle les autorités politiques à adopter une législation concrète à l'échelle nationale et/ou européenne afin de traiter ces problématiques et d'assurer au football la compensation financière qui lui revient.


Le CSFP est composé de représentants élus dans les quatre principales parties prenantes du football professionnel européen : l'ECA (pour les clubs), l'EFPL (pour les ligues), la FIFPro (pour les joueurs), et l'UEFA, comme instance dirigeante du football européen. Cet organisme traite de la stratégie à mettre en place dans le football professionnel en Europe et en informe le Comité exécutif en conséquence.