Le PFSC s'intéresse aux tierces parties

Le Conseil stratégique du football professionnel (PFSC) s'est réuni aujourd'hui à Munich à la veille de la finale de l'UEFA Champions League 2012.

Le Conseil Stratégique du Football professionnel discute de sujets de grande importance dans le football européen
Le Conseil Stratégique du Football professionnel discute de sujets de grande importance dans le football européen ©Sportsfile

Le Conseil stratégique du football professionnel de l'UEFA (CSFP) s'est réuni ce vendredi à Munich, veille de la finale 2012 de l'UEFA Champions League. La question de la propriété d'un joueur par des tiers était l'un des principaux points à l'ordre du jour de cette séance et a fait l'objet d'un débat approfondi. A la lumière de l'ampleur de ce nouveau phénomène dans le football européen et des menaces qui l'accompagnent, l'UEFA envisage d'interdire l'inscription de joueurs faisant l'objet de contrats de «propriété par des tiers» dans ses compétitions. Les discussions sur ce thème se poursuivront lors de la prochaine séance du CSFP, en septembre à Nyon, et lors des prochaines séances du Comité exécutif de l'UEFA. 

En outre, le CSFP a également abordé les thèmes des compétitions supranationales et de l'harmonisation des calendriers des championnats, et il a estimé que l'analyse de ces questions devrait être poursuivie à l'avenir.

Le CSFP comprend des représentants élus des quatre principales parties prenantes du football professionnel européen: les clubs, par l'intermédiaire de l'Association des clubs européens (ECA), les ligues, représentées par l'Association des ligues européennes de football professionnel (EPFL), les joueurs, via la FIFPro, division Europe, et l'UEFA, l'instance dirigeante du football au niveau européen. Le CSFP discute les questions d’importance stratégique pour le football professionnel en Europe et conseille le Comité exécutif de l’UEFA en conséquence.