Déclaration sur la spécificité du sport

Le président de l'UEFA a rencontré les ministres des Affaires européennes français et néerlandais ainsi que des représentants de sports collectifs.

Le président de l'UEFA, Michel Platini, rencontre des ministres européens
Le président de l'UEFA, Michel Platini, rencontre des ministres européens ©UEFA.com

Le président de l'UEFA Michel Platini a rencontré les ministres des Affaires européennes français et néerlandais, Jean-Pierre Jouyet et Frans Timmermans, ainsi que les représentants des six sports collectifs principaux à la Maison du football européen, à Nyon.

Spécificité du sport
Les différentes parties ont trouvé un terrain d'entente sur une déclaration commune permettant de protéger davantage la spécificité du sport. Cette déclaration sera suivie de plusieurs propositions concrètes avant la fin de l'année qui seront examinées conjointement pendant la présidence française au Conseil européen.

Résultats positifs
"Notre réunion d'aujourd'hui avec les ministres français et néerlandais responsables des affaires européennes et du sport et les autres associations de sports d'équipe a eu des résultats positifs", se réjouissait M. Platini. "Nous avons pour objectif de protéger le modèle sportif européen et la spécificité du sport, et de lui fournir une sécurité juridique pour permettre aux associations sportives de remplir leurs obligations."

Stabilité et sécurité juridique
La déclaration a pour objectif principal de garantir la stabilité et la sécurité juridique du mouvement sportif européen afin de préserver, promouvoir et développer le sport étant donné les énormes bénéfices que le sport apporte à la société, en terme de - entre autres - cohésion sociale, d'intégration et d'éducation.

Zones de doute
La déclaration met en valeur trois domaines de préoccupation pour les sports d'équipes en Europe : la formation, la gouvernance des clubs et les agents des joueurs. Sur les questions liées à la formation, la déclaration souligne l'importance pour les fédérations sportives de promouvoir la formation, de protéger les jeunes joueurs en introduisant des règles strictes et d'encourager la formation des jeunes sportifs, par exemple en introduisant des règles prévoyant un nombre minimum de joueurs formés localement dans les équipes. Sur les questions liées à la gouvernance des clubs, la déclaration reconnaît que l'introduction, par les fédérations sportives, d'un système de licences constitue un instrument indispensable de bonne gouvernance.

Etude sur les agents des joueurs
Enfin, sur les questions liées aux agents des joueurs, la déclaration note que la Commission européenne va bientôt lancer une étude d’impact. Cette étude constituera une base de réflexion importante afin de mieux réglementer au niveau européen cette profession dans le futur, dans le but de mieux protéger les joueurs et les clubs de certaines pratiques délictuelles.

La déclaration est disponible en français sous "Téléchargements".

Cliquez sur ici pour obtenir la liste des participants à la réunion.