Les sports collectifs passent à l'action

Les Fédérations européennes de sports collectifs vont demander à la Commission européenne de reconnaître la spécificité du sport dans un cadre légal clair.

Le Comité exécutif de l'UEFA, réuni à Vienne
Le Comité exécutif de l'UEFA, réuni à Vienne ©UEFA.com

Le Comité exécutif de l'UEFA a approuvé un document qui va être présenté par les Fédérations européennes de sports collectifs à la présidence française de l'Union européenne. La Commission européenne va être invitée à mettre enfin en œuvre le médium le plus efficace pour reconnaître la spécificité du sport dans un cadre légal clair, selon les principes mis en avant dans le document, et en lien avec les fédérations de sports collectifs.

Feu vert
Le document, qui a reçu le feu vert du comité réuni vendredi à Vienne, souligne également que le Conseil européen devrait dans un premier temps confirmer sa volonté de mettre en œuvre une définition concrète de la spécificité du sport. Le Comité exécutif a également estimé que le Conseil européen devrait par ailleurs déclarer son soutien unanime au principe de formation en formule "sports études" pour les jeunes sportifs et sportives, et au concept de nombre minimum de joueurs formés localement, ou à des politiques similaires, au sein des équipes sportives professionnelles.

La protection des jeunes joueurs
Le Comité exécutif a par ailleurs appelé de ses vœux une protection plus efficace pour les jeunes joueurs et les clubs formateurs, ainsi que des lois plus strictes sur la circulation des mineurs, dans les régions où cela est nécessaire. Le comité exécutif a également milité pour la création d'un cadre de licences européennes adapté, et d'une instance de gestion financière devant être administrée par les fédérations sportives européennes concernées. Le Comité a aussi souligné le besoin de l'adhésion stricte par toutes les fédérations de sports collectifs aux principes de bonne gouvernance.

Départs
Le Comité exécutif a également fêté le départ de deux membres cooptés : Friedrich Stickler, le président de la Fédération autrichienne de football, et Giangiorgio Spiess, représentant de l'Association suisse de football. Ils ont tout deux informé constamment le Comité des préparatifs de leurs pays pour l'UEFA EURO 2008™, et leur participation s'achève dimanche, avec la finale opposant à Vienne l'Allemagne et l'Espagne.

Un rôle inestimable
"Le Comité exécutif de l'UEFA souhaite déclarer publiquement sa reconnaissance à Friedrich Stickler, qui a joué un rôle crucial dans l'organisation d'un UEFA EURO 2008™ couronné d'un tel succès", déclarait l'UEFA dans un communiqué. "Son rôle, tout comme celui du président de la Suisse coorganisatrice, Ralph Zloczower, a été inestimable et ne peut en aucun cas être sous-estimée. Giangiorgio Spiess est membre du Comité exécutif de l'UEFA depuis 1996, et il l'a honoré d'une carrière longue et distinguée", poursuivait l'UEFA. "Le Comité exécutif souhaite donc le remercier pour son travail au fil des années, et lui souhaite un avenir radieux."