Recommandations pour le H1N1

L'UEFA tient à communiquer une série de recommandations vis-à-vis de la pandémie de grippe H1N1, qui a été au centre d'une réunion entre les responsables médicaux des fédérations internationales de sports collectifs.

©Getty Images

L'UEFA tient à communiquer une série de recommandations vis-à-vis de la pandémie de grippe H1N1, qui a été au centre d'une réunion entre les responsables médicaux des fédérations internationales de sports collectifs, où la FIFA a représenté le football européen.

Recommandations
Le groupe de médecins qui a pris part à la réunion de Lausanne, en Suisse, le 1er novembre, a, entre autres, abordé le calendrier des événements sportifs nationaux et internationaux, susceptible d'être perturbé par la pandémie de grippe H1N1. En consultation avec l'Organisation mondiale de la santé (OMS), il fait les recommandations suivantes :

• Les joueurs touchés par la grippe H1N1, après confirmation d'un laboratoire, ne doivent plus pratiquer la moindre activité sportive pendant un minimum de sept jours à compter de l'apparition des premiers symptômes.
• Une dose de vaccin contre le virus de la grippe A (H1N1) est recommandé dans un but préventif. Les joueurs ne doivent pas souffrir de la grippe au moment de leur vaccination. Les joueurs allergiques à la protéine d'oeuf doivent consulter leur médecin avant de se faire vacciner.
• L'éducation des règles strictes de prévention (lavage des mains, usage de bouteilles d'eau et de serviettes individuelles, protection en cas de toux, non contact avec les personnes infectées) doit être faite auprès des joueurs et de leur entourage.
• Tous les joueurs pour qui la grippe H1N1 a été diagnostiquée doivent être retirés des compétitions et isolés du reste de leur équipe jusqu'à la fin de la période de contagion afin d'éviter la propagation du virus à d'autres membres de l'équipe.
• Concernant l'éventuel report de compétitions et d'événements sportifs, les représentants médicaux des sports collectifs ne plaident pas en faveur d'un report ou d'une annulation des compétitions nationales et internationales dans l'état actuel des choses. Néanmoins, si les conditions sanitaires venaient à se détériorer, cette position pourrait être revue.
• Nous vous recommandons fortement de consulter régulièrement la page web de l'OMS (who.int/fr). Vous pouvez aussi demander des conseils techniques spécifiques aux événements sportifs auprès de l'équipe spécialisée de l'OMS (massgatherings@who.int). Pour le moment, l'OMS ne préconise aucune restriction concernant les déplacements nationaux et internationaux.